Alternate Comix

Alternate Comix , l'univers des comics en fan fic!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sunday,Bloody Sunday par Darkel

Aller en bas 
AuteurMessage
Captain Darkel
Grand manitou
avatar

Masculin
Nombre de messages : 716
Age : 27
Comics préférés : les DC!
Loisirs : Comics, écrire, le rock'n'roll!
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Sunday,Bloody Sunday par Darkel   2007-01-01, 22:15

ALTERNATE Man of Steel
Episode 1:Sunday, Bloody Sunday


I can't believe the news today
I can't close my eyes and make it go away ...

Sunday, Bloody Sunday , de U2




« Est-ce un oiseau? Est-ce un avion? Non...c'est Superman! »

L'écran géant s'éteignit sur l'image d'un jeune homme volant au ras d'une foule l'acclamant.
Nous sommes dans un QG secret abritant « le Conseil des Sages », les ennemis des Illuminatis. Ces hommes et femmes étaient des illuminats mais étaient en quelque sorte les moins radicaux. Ne pouvant plus supporter les actions des radicaux, pour le moins démesurées, ils quittèrent les Illuminatis, quelques jours après les attentats de 11/09. Ils fondèrent alors le Conseil des Sages,organisation qui voulait anéantir les illuminatis, corrompus par leur pouvoir. Le Conseil se réfugia en Europe, union de pays pouvant tenir tête aux USA.


« Cet homme...Ce Superman...Il nous le faut, déclara une voix grave. Ou se trouve t'il actuellement?
-En Irak,Sir.
-Bien...Je veux Superman! Envoyez l'agent 117.
-Tout de suite, Sir. »


Irak....

« Oh, mon dieu! »

L'irakien hurlait. Le mura avait été défoncé d'un coup et les balles de son AK 47 ne causait aucune douleur, ne faisant que rebondir sur ma poitrine. Mes yeux rougeoyèrent. Sa famille ne pourra l'identifier...
Curieusement, cette pensée me fit ressentir de la peine. Avant je ne savais pas ce que c'était...Quelle cruelle manière d'en faire la connaissance!

Je m'appelle Clark Kent, et j'ai grandis à Smallville, une petite ville sans histoires au fin fond du Kansas. On se croirait dans la petite maison dans la prairie. Je n'avais aucun mauvais sentiments, c'était une chose qui n'existait que dans les livres que je lisais. Mes parents étaient pieux, la ferme tournait bien et j'étais amoureux de ma voisine...

Mais à mes 13 ans, il s'est passé un truc incroyable. Le pick up de P'pa s'est emballé...Alors naturellement, j'ai couru pour le rattraper. Sauf que...Je me suis retrouvé au milieu du Canada!

Ce n'est que lorsque que je suis revenu que mes parents m'ont apprit la vérité. J'étais un extraterrestre,arrivé sur la planète bleue avec mon vaisseau. Je me suis écrasé dans un de leurs champs, et sans le faire exprès, tué une vache. Quand je leur ai demandé si je pouvais voir mon vaisseau, ils ont refusé. Il l'avaient confié à des gens biens, selon leurs dire ,a des gens qui pourraient percer son secret.

La vie s'écoula tranquillement. J'acquis de nouveaux pouvoirs et terminais mes études de journalismes. A 22 ans, j'étais devenu le plus jeune reporter au Daily Planet.

Je revis souvent mes parents. Mais un jour, des hommes en costards genre Men in Black vinrent nous rendre une petite visite. Ils disaient connaître mes parents.

S'ensuivit une longue discussion. Ils déclarèrent que mon pays avait besoin de moi, que le monde avait besoin de mes talents.
Imaginez ma surprise! Mes parents m'ont toujours répété que si l'on possedait un don quelconque, on devait le mettre au service de l'humanité. Moi, le petit fermier du Kansas, je pouvais enfin me montrer tel que je suis, et enfin avoir la gloire que je méritais...Me sentir aimé dans un monde qui ne pouvais me comprendre.

Ils me mirent un costume rouge et bleu. Ma cape, bottes et insigne étaient rouge tandis que le reste était bleu. Je devenais un vrai super héros!
Mais malgré les interview, les ovations de la foule à chacun de mes passages, j'allais découvrir l'amer revers de la victoire. On m'envoya en Irak pour aider l'armée américaine.

Je peux vous dire que les étendues sans fin de sable changeaient des prairies du Kansas! Mais ce fut la bas que je devins l'arme absolue...Et c'est également la bas que j'ai connu l'un des pires jours de mon existence...

Mon dimanche sanglant.
Après avoir assassiné le terroriste le plus célèbre au monde, je fus appelé en urgence.
Ce fus la première fois que je me rendis compte de la barbarie de ces petits êtres... Avant, je participais à des missions top secrètes et à sauver des gens. Tout ça pour redorer le blason de l'Amérique, et ces bonne actions me donnait toute la sympathie des Irakiens. J'étais heureux, je me comportais en héros, faisant honneur à mon éducation. Et même si je tuais, je me persuadais que ces gens le méritaient, qu'ils pouvaient faire du mal aux autres et que j'étais le seul à pouvoir les arrêter.

Les M16 et AK 47 hurlaient en choeur avec les soldats. Le sang coulait à flot, et le sol n'était qu'un tapis macabre, fait de cadavres...Et moi je les évinçait avec autant de facilité que vous résolvez une petite addition. Les balles me chatouillait, et les grenades ne me causait nul mal. J'ai brisé des hommes, écrasé des enfants soldats...

C'est a ce moment précis que j'ai découvert que j'avais été relégué au rang de simple arme...Je me suis alors élevé dans le ciel, le soleil me gorgea de ses rayons bienfaiteurs et j'ai hurlé. Encore et
encore. Puis j'ai utilisé ma vision thermique, mais à pleine puissance. J'ai cru entendre des cris, mais je n'y prêtais aucune attention...Il n'y eu aucun survivant. J'étais devenu un dieu...
Puis la colère est passé et la raison m'est revenue. Et j'ai vu ce que j'avais commis... Alors je suis redescendu lentement. Je me suis couché au milieu des cadavres et j'ai pleuré...J'ai pleuré toute la nuit.

Le président m'assura que cela n'était pas grave. L' ' accident ' pouvait être maquillé, ce n'était pas un problème. Et il m'assura que ce que j'avais fait était nécessaire, et que ce serait la dernière fois que l'on m'obligerait à prendre part aux combats. J'acceptais tant bien que mal ses explications...Je finis même par me persuader qu'il était sincère.

Aujourd'hui m'a prouvé que non. Je venais de dévaster une base à l'instant. Je vomis de la bile, dégoutté par moi même, par le monde...Je n'avais pas été élevé comme ça !On m'a enseigné l'amour , pas la haine...Mais après tout ceci, il ne me restait que de la haine...

J'adressais une prière au Seigneur, le seul qui m'écoutait et qui pouvait me comprendre...Le seul qui ne m'avait pas abandonné...
J'entendis des bruits de pas. Un homme richement habillé, encadré par deux gorilles de l'armée se présenta à moi. Il me tendit une main amicale que je serrais.


« Lex Luthor, M. Superman. J'ai une proposition à vous faire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frcomix.conceptbb.com
 
Sunday,Bloody Sunday par Darkel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chanson de protestation en Anglais
» Bloody Sunday 2 - 23 Février 2014
» Derry, Irlande du nord
» Shonen Sunday vs Shonen Magazine
» L’histoire du Sundae Crème Glacée !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternate Comix :: Heroes of Alternate Comix :: Alternate Man of Steel-
Sauter vers: