Alternate Comix

Alternate Comix , l'univers des comics en fan fic!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Episode n°0:le retour d'un milliardaire

Aller en bas 
AuteurMessage
Captain Darkel
Grand manitou
avatar

Masculin
Nombre de messages : 716
Age : 27
Comics préférés : les DC!
Loisirs : Comics, écrire, le rock'n'roll!
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Episode n°0:le retour d'un milliardaire   2006-09-18, 20:07

Batman,Fallen Angel of Gotham
Chapitre0
:Les débuts d'une chauve souris...






Enfin, j'aperçois Gotham City. Du haut de mon jet, j'observe une ville plutôt magnifique en apparence. Chef d'oeuvre de l'architecture gothique aux formes élancées donnant l'impression d'une volonté d'embrasser le ciel...Çela a quand même de la gueule vu d'ici, car en bas...C'est carrément autre chose.

Selon les historiens, Gotham City aurait été bâtie sur d'anciens marécages, Bludhäven en conserve les traces. Et cela aurait été un meurtrier qui aurait fondé cette « ville » avec pour premier bâtiment, une maison tout droite sortie d'un film d'horreur. Elle a été baptisée plus tard : l'asile d'Arkham, possédant de nos jours une sale réputation. Comme cette ville a été fondée par un homme ayant commis l’irréparable, il était donc normal que cette cité soit vouée au crime. Berceau de la Mafia dans les année 20 et également la ville possédant le taux de criminalité des USA. N'importe qui voulant faire naître un enfant au monde ici devrait avoir honte. Plaie de l'Amérique en quelque sorte.

En bas, se livre une guerre intestine. L'alcool, la drogue et autres saloperies passent très souvent dans les mains d'un gosse de neuf ans. Guerres des gangs, règlements de comptes, ici les viols et assassinats sont légions, aucune loi ne passe ici, véritable ville sans loi, sans règles...Ou même les flics sont corrompus par la mafia locale. Les Docks sont le théâtre de deals douteux, allant du trafic de drogue a celui d'armes. Selon de récentes statistiques, un foyer sur trois posséderait une arme a feu. Les autres tuent avec ce qu'il leur passe par la main. Beaucoup de personnes ne dépassent pas la majorité et les orphelinats sont toujours pleins à craquer...

A l'échelle mondiale, les Etats Unis sont la première puissance économique et militaire. Dans les statistiques, vous pouvez être sur que cette ville est délibérément oubliée. Logements insalubres, le taux de chômage grimpe en flèche, plus aucun espoir...On dirait même que les gargouilles sont plus vivantes que les gens...Ironique non? Mais je ne vais pas m'attarder plus longtemps sur les aspects de Gotham, cela prendrait des heures et vous repartiriez avec un profond sentiment de dégoût, si ce n'est déjà fait.

Ah oui, excusez moi, j'ai omis de me présenter. Je suis Bruce Wayne, jeune héritier de 26 ans. Je suis de retour de mon long exil. Mais je me dois de vous raconter le début...
Mon père était médecin et ma mère avocate. Mon père était un homme bon et généreux et fait beaucoup de choses afin d'améliorer le quotidien de la ville. Il a fondé la Wayne Entreprise dont la fonction principale était la cause évoquée plus haut. Plus tard, il a étendu ses actions vers des secteurs plus larges:médecine, aéronautique...Etc. Nous étions sans doute l' unes des plus grosses fortunes des US avec les Luthor et les Stark. J'étais jeune et j’idolâtrais mon paternel. Je n'avais pas beaucoup d'amis même dans ce collège pour les riches, a part Thomas « Tommy » Elliot et mon majordome:Alfred Pennyworth. Une vie de château que beaucoup de gamins rêvaient d'avoir.
Derrière le manoir se trouvait un vaste jardin de plusieurs hectares. Je m'en rappelle comme si c'était hier. Je courais dans l'herbe, j’aimais courir... Et je suis tombé. Tombé dans un trou noir sans lumière et mon bras droit était cassé. Alors j'ai appelé au secours, m' égosillant de toutes mes forces. Mais ce ne fut pas mon père qui me répondit... Tout d'abord, un léger bruissement d'ailes puis des yeux...D'abord deux puis quatre et ainsi de suite...Et elles foncèrent sur moi, m'encerclant dans une sorte de danse animale...J'avais peur, très peur, je n'ais plus de force pour crier et j'étais tellement pétrifié que ne pouvais décoller mes mains du visage. Puis cela a cessé. Je me suis retrouvé seul dans le noir, attendant des heures. Ce temps me semblant une éternité. Et il est venu, mon père m'a tiré de la. Il m'a porté jusqu 'a la demeure et pendant le trajet, avait prononcé ces mots:

«N'aie pas peur Bruce...Les autres doivent avoir peur de toi et pas le contraire...C'est la règle élémentaire pour survivre ici... »

Inutile de dire que j'ai gardé cette phrase dans un coin de ma tête. Ma mère était très inquiète et Alfred a tout fait pour me distraire. A vrai dire, il devait essayer de me faire oublier cette peur des chauves souris. Puis après quelques semaines et grâces aux bons soins de mon père, mon bras fut guéri.
Alors, une semaine après, nous sommes allés au cinéma voir : La marque de Zorro. J'avais adoré ce film mais je ne pouvais deviner le tragique événement qui allait se produire...Je ne pourrait jamais oublier cette scène, moi faisant semblant de fendre des ennemis avec mon épée, mon père et ma mère attendris. Mon père, voulant prendre un raccourci, nous entraîna dans une ruelle sombre : Park Row. Pour l'instant tout allait bien... Lorsque tout a coup : une ombre émergea. Un homme dont le visage était caché dans l'ombre et il pointa une arme. Le canon brillait à la lumière du lampadaire. Si mes souvenirs sont exacts, c'était un Glock, une arme bon marché et plutôt puissante. Il demanda...non, ordonna à mon père son portefeuille et a ma mère ses bijoux. Moi, j'étais juste derrière mon père, tétanisé en espérant qu'il trouve un remède à la situation. Il tenta de calmer le criminel, sans succès. Il s'approcha sans doute pour voir son visage en prétextant lui donner son porte feuille.
L'homme prit peur, devinant le plan de mon père et tira, Thomas Wayne s'effondra. Ma mère hurla mais deux coups la firent taire à jamais. Le meurtrier s'enfuit. Je ne me rendait pas compte de la situation, tout était allé si vite...Deux vulgaires morceaux de métal avait arraché la vie aux deux personnes que j'aimais le plus au monde...Je m'agenouillais devant leurs corps sans vie, mes mains souillées par leur sangs. J’étais en colère et j'avais compris que personne n’était à l'abri, même les puissants. J'ai fait un serment : celui de débarrasser Gotham de la criminalité qui y règne. Plus personne ne devait revivre cette expérience. Cette rue est maintenant appelée « Crime Alley »...J'avais 7 ans... Et le meurtrier n'a jamais, jamais été retrouvé.

Une personne m'a aidé en plus d'Alfred : Leslie Thompkins. Ces deux la ont ramé pour que Alfred devienne mon tuteur légal. Ils ont fini par réussir mais à partir de cette nuit, cet accident avait permis à la ville de sombrer définitivement dans la criminalité la plus complète. Car grâce à mon père, il y avait un fragile équilibre mais il a été rompu et jusqu'à maintenant, personne n'a essayé de le rétablir. Mais ça va changer. Croyez moi.

Lorsque j'ai eu quatorze ans, j'ai pu enfin partir pour découvrir le vaste monde. J'ai voyagé un peu partout : France, Afrique, Tibet...J'ai fait de mon corps une véritable arme. Je connais à la perfection une centaine d'arts martiaux mais mes muscles ne feront pas la différence. Il fallait que je développe mon intellect, alors j'ai étudié dans les plus grandes écoles : la Sorbonne, Oxford, et j'en passe...Maintenant, je suis prêt, je vais montrer à Gotham que l'espoir est toujours la, mais enterré dans une épaisse couche de poussière. Il faut savoir faire le ménage...
Ah, l'avion va atterrir, j'ai voyagé incognito, bien entendu. Je suis le premier à descendre de l'oiseau de fer, et je marche tranquillement en faisant attention à ce que personne ne me reconnaisse. Après toute cette absence, ils ont du me déclarer mort...Ce qui signifie que récupérer l'entreprise familiale va être plus difficile que je ne le pensais. Je sors de l'aéroport et j'aperçois une voiture noire familière. Une Rolls Royce. Je m'y dirige et grimpe à l'arrière. La porte claque et le conducteur démarre.

« Ravi de vous revoir, Maître Bruce, »
« Moi de même, Alfred »

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frcomix.conceptbb.com
 
Episode n°0:le retour d'un milliardaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [18 - Bourges] 14 & 15 Mars 2015 -BerryClix Episode 4 - Le Troisième retour
» [JEU] SONIC 4 - Episode 2 : Retour du hérisson bleu de SEGA [Lite / Payant]
» Star Wars Episode VI : Le retour du jedi
» Goldorak... le retour !!!!!
» [REQUETE] Activer le retour clavier sur HTC HD2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternate Comix :: Knights of Alternate Comix :: Batman : Fallen Angel of Gotham-
Sauter vers: