Alternate Comix

Alternate Comix , l'univers des comics en fan fic!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Episode 5:le bapteme de la chauve souris

Aller en bas 
AuteurMessage
Captain Darkel
Grand manitou
avatar

Masculin
Nombre de messages : 716
Age : 27
Comics préférés : les DC!
Loisirs : Comics, écrire, le rock'n'roll!
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Episode 5:le bapteme de la chauve souris   2006-10-08, 19:48

Batman,Fallen Angel of Gotham
Episode 5:
le bapteme de la chauve souris

15 Avril...Wayne Manor

Je me réveille avec un énorme mal au crane. Ma vue flouée se redéfinit peu a peu. Je me remémore la soirée que j'ai eue... Je peut presque sentir le coup s'enfoncer dans mon épaule... Ma jambe droite pissait le sang...Je suis plein de courbatures... Cette mission de reconnaissance a été un fiasco total...


Mais j'ai appris des choses.
Tout d'abord, j'entends beaucoup parler du nouveau commissaire, James Gordon. Surtout dans les bas fonds. Certains l'apprécie, car il tente de redresser le corps de la police déchu afin de faire de Gotham une ville plus sure. Les autres le perçoivent comme un mauvais facteur pour leurs minables affaires, car auparavant, les flics prenaient part a leurs affaires douteuses.

Les petits dealers et autres sont aussi effrayés par un type qui se prénomme le « Pingouin », surnom pouvant paraître ridicule mais cet homme peut se révéler aussi rusé qu'un renard, si vous me permettez l'expression. Bref, cette cité ne marche qu' a la peur et je compte bien l'utiliser.*

Harvey Dent est presque aussi connu que Gordon. Les habitants ont laissé courir une rumeur. On raconte que Harvey quitterait Gotham pour aller dans une ville genre Boston. Mais il n'empeche qu'il fait partie des gens qui veulent aider Gotham City. La différence avec Gordon, c'est que Dent ne s'acharne pas a vouloir boucler chaque enquête comme Gordon. C'est l'une des raisons pour laquelle Gordon a eu des tas d'emmerdes ces temps ci, surtout le viol de sa femme, qui semble être l'un des grands sujets de conversation.

La situation est pire qu'avant, même si c'est difficilement concevable. Les français compareraient Gotham a une de leurs banlieues. Chaque quartier a ses particularités: les gays envahissent Robinson Park et ses alentours la nuit tombée, les prostituées ont pris d'assaut L'East End. Les Docks sont la propriété des mafieux...Et j'en passe. Une ville tellement pourrie que rien que prononcer son nom vous provoque un pincement au coeur.

Je suppose que je dois me lever. Je tire la couverture...Et non! C'est pas possible! Alfred!Pourquoi? Pourquoi y a t'il du sang sur le lit de mes parents? Et c'est le mien...Pitié,je sais déja que je suis responsable de leur mort...Je sais que j'aurais du empêcher leur mort! Cette pièce est le seul endroit qui me reste d'eux...Pourquoi l'avoir souillé?

« Tout va comme vous voulez,maire Bruce?demande poliment Alfred en me voyant par terre,la mine éteinte.
-Vous! Vous avez laissé mon sang sur le lit de mes parents! C'est tout ce qui reste d'eux et vous le souillez! Mais qu'est ce qui vous a pris!
Alfred reste calme tandis que moi je bouillonne de fureur...J'attends avec impatience ses explications.
-Mr Bruce,calmez vous. Vous l'avez dit vous même: c'est le seul lieu qui vous reste de vos parents. Au lieu d'en faire un sujet tabou,un mausolée...J'aurais plutôt pensé que cela aurait été plutôt un lieu de refuge pour vous. Savez vous pourquoi?
-Je..euh...non...
-Car en dépit des apparences,vous restez enfermé dans votre passé. Vous restez encore le petit garçon voulant venger ses parents, c'est pour ça que vous êtes revenu .Je ne doute absolument pas de votre voeu de faire justice, mais il n'est rien qu'une façade pour votre vengeance. Et même si elle,a vos yeux, justifiée,ne la laissez pas vous consumer. S'il vous plaît, pas vous.

Je me redresse. Je me rappelle cette scene. J'étais exactement ici et Alfred a sa place. Il tentait de consoler un petit enfant en pleur et surtout en colère contre le monde.. Malgré ses paroles qui se voulaient pleines de réconfort,le majordome n'avait pas pu consoler le petit garçon...Ne pas vivre dans le passé? Mais il me rattrape tout le temps...

-Je...Merci,Alfred.
Même si je tente de me persuader que ce qu'il a dit est faux...J'ai besoin de m'isoler,de réfléchir...Il faut que je sois seul un moment....
-Bien, vous avez un conseil d'administration a 14h et j'espère que vous avez trouvé une excuse valable pour votre cocard. »

3 jours plus tard,Parc du Wayne Manor.

Je me dirige vers un endroit auquel je ne suis pas allé depuis longtemps,une rose a la main. La tombe de mes parents. Située sur une des collines du parc du manoir. Je me souviens la discution que j'avais eue avec Alfred. J'avais insisté pour que mes parents soient enterrés ici. Je ne pouvais concevoir l'idée que mes parents soient enterrés aux cotés des criminels dans le cimetière de Gotham. Je me suis persuadé de cette excuse ou raison, peu importe comment vous la nommerez. Mais après la conversation que j'ai eu avec Alfred...A t'il raison? Est ce que je m'enferme dans mon passé? Et que cet exemple en fait illustration? Alfred me connaît mieux que quiconque, il a du deviner la véritable raison de ce geste, celui d'enterrer mes parents ici...Je dépose délicatement la rose blanche. Ma mère les adorait, disant que c'était le symbole de la pureté,c'est a dire tout le contraire de la nature humaine selon elle.

« Bonjour mère, bonjour père. Je suis désolé de ne pas pouvoir être venu mais il s'est passé tellement de choses...Lorsque vous êtes mort,j'ai fait un serment. Celui de sauver Gotham,pour que personne ne revive l'enfer que j'ai vécu, pour purifier cette ville. Oui comme vous l'avez compris,je me prépare a livrer une guerre sainte contre le crime,une croisade.
Voyez vous,j'ai parcouru le monde. Je suis devenu un maître dans tout les arts de combats et j'ai développé mon intellect. Pensant être prêt, je suis revenu. Père, j'ai réussi a remettre sur pied Wayne Enterprise et a faire revenir Fox. Bien plus tard,j'ai décidé de faire une premiere sortie, afin de mieux connaître le terrain. La ville est devenue un havre pour l'insécurité et l'injustice. J'ai été pris dans une bagarre et a failli perdre la vie...J'ai tout de même réussi a regagner le Manoir. Et c'est la que la réponse m'est apparue. Une chauve souris est venue voleter, danser, sur mon corps inanimé. Vous souvenez vous lorsque que je suis tombé dans ce trou?Père m'avait retrouvé tétanisé, paralysé de peur. .J'ai découvert que je devais utiliser la peur. Maupassant a écrit un jour:

« La peur (et même les hommes les plus hardis peuvent avoir peur),c'est quelque chose d'effroyable,une sensation atroce,une décomposition de l'âme,un spasme affreux de la pensée et du coeur,dont le souvenir seul vous donne des frissons d'angoisse. Mais cela n' a lieu,quand on est brave, ni devant une attaque, ni devant la mort véritable, ni devant toutes les formes connues du péril: cela lieu dans certaines circonstances anormales, sous certaines influences mystérieuses, en face de risques vagues. »[/i]

Comme vous l'avez compris, j'avais peur, même terrorisé par les chauves souris. Les criminels sont une bande de lâches superstitieux. Je dois devenir un symbole,une idée... Devenir surhumain aux yeux de l'ennemis. Oui,je serais une chauve souris. J'ai maîtrisé ma peur, mes ennemis vont pouvoir la goûter. Je ne cherche pas votre approbation,je cherche votre vengeance. J'espere me montrer digne de vous.

Pardonnez moi,mais je dois y aller. Alfred doit sans doute me dire que les dernières pièces de mon costume sont arrivées. Ah et oui père,j'ai trouvé ton journal. Et je compte bien terminer ce que tu as commencé. Au revoir, très chers parents. »

4 jours plus tard, 23h40, Gotham City...

Posté du haut d'une gargouille,la cape volant au gré du vent, j'observe. J'observe une minable transaction de drogue...Je sors mes jumelles de ma ceinture. Une véritable merveille,ces jumelles peuvent prendre des clichés instantanés.
Comme le hasard fait bien les choses....Dans cette bande de six voyous,il y a les trois hommes qui m'ont passé a tabac...Intéressant...Très intéressant même...On va s'amuser.

« Hey! s'exclame un des des dealer.
-Quoi? réplique le chef
-T'as pas entendu un bruit? Une sorte de bruissement?...On n'est pas seul!
-Angus,j 't'ai déjà dit que la came,on est censé la livrer...Pas la goûter. Maintenant,tu la ferme ou alors on va se faire repérer a cause de tes conneries. Et tu sais comment est le Pingouin lorsqu'il s'énerve...

J'en entends encore parler de ce Pinguoin...Ah oui,j'oubliais. Leses chauves souris ont une excellente ouïe. Dans les oreilles de mon casque,se trouve se qui se fait de mieux en matière de micro. Merci,Wayne Enterprise.

-Relax,Jeph...réplique un troisième. Dans toute la ville,on doit être plus d'une dizaine a livrer de la coke...Sans compter les dealers indépendants, même les flics trempent dedans,alors...
-Mais je te signale qu'on doit être les seuls,cette nuit,qui en livrent autant...Alors si ça foire on est...

BAM!

-Merde!c'était quoi ce bruit! S'exclame un autre
-J' vais voir,répondit le dernier.
-Nan, on y va tous, réplique le chef. Amenez vous et dégainez votre flingue!

Bien...Approchez...Venez découvrir votre camarade dans un état proche du coma. Manière psychologique. D'abord ils trouvent leur ami assommé par une force invisible. Le dénommé Angus en profite pour faire la « morale » a ses potes, ils auraient du l'écouter selon lui. Le chef lui dit de la fermer avec fureur, Angus commençant a l'agacer profondément. Ils ont des Glock pour la plupart et le type a terre possédait un Smith&Wesson, sans doute pris sur le cadavre d'un flic...Je vois a leurs visages qu'ils commencent a craindre pour leur minable vie....Bien,je vais m'amuser...

Je pousse un râle effrayant plus accompagné de petits bruits suspects....Je vais tester leurs nerfs. Je dois dire que c'est un jeu très intéressant...On y joue me me quand on est petit...Poussez l'autre a bout pour connaître ses limites....

-Tu regarde quoi,Jeph ?demande Angus, tremblant
Jeph, ordure, regarde une étrange ombre s'approcher de vous...Les nuages laissent place a la lumière glacée de la lune...La mise en scène est une arme redoutable....

-Putain!!!C'est quoi ça?!? »

Sous l'effet de la panique, ils commencent a tirer. Le problème est qu'ils ne savent pas que mon costume est pare balle. Laquelle sera ma première proie? Tiens...Oui,le Junkie qui m'a poignardé....Parfait...
D'un geste,je pioche une capsule de ma ceinture. Une grenade fumigène. Les ninjas s'en servaient comme arme de diversion. Ils sont aveuglés. Sauf moi qui enclenche ma vision thermique et atterrit juste devant ma proie. Il tente de me viser avec son arme...Quel imbécile...D'un coup de pied retourné, je le désarme tout en cassant son poignet. Mes bottes sont un dérivé des Rangers de l'armée...Alors forcément, la douleur se fait sentir.
Comme je suis lancé dans mon mouvement,je lui balance un autre coup de pied,mais cette fois en pleine figure. Son nez est complètement cassé, j'ai vu quelques dents voler. Et je ne vous parle même pas de l'état de son menton...La fumée se dissipe...Je vais me planquer dans un coin....

Ils n'ont rien compris. Tout est allé si vite. Ils voient juste leur copain inanimé,la gueule en sang. Ils rechargent leurs flingues. Dans la fumée, ils ont tirés partout dans l'espoir de me toucher.

C'est un miracle que personne n'ai été touché...Ah si,le dénommé Jeph a été éraflé par une balle. La Peur obscurcit son jugement et le rends complètement paniqué. Ils commencent a se disputer...Quelle belle bande d'imbéciles.

Ce soir,la Peur va s'abattre sur Gotham City, elle va y jeter son sordide dévolu...Ce soir, JE suis la Peur...La leur m'est douce,je m'en délecte non sans un certain plaisir...C'est plus que je ne l'espérais...Joyeuse récompense pour 19 ans d'attente.

Nouvelle attaque. Je sort ce qu' Alfred appelle des « Batarangs ».Petits mais efficaces. Ils sont aussi tranchant qu'une lame de rasoir. Je les lancent pour qu'ils aillent se loger dans leurs mains...Ils sont trop nombreux? Ce n'est pas un problème. Une autre volée suffira. J'éclate d'un rire effroyable pour les terroriser, encore et encore...Et j'entends l'un deux appeler sa mère en criant...Les larmes viendront après...Patience,petit.

J'atterris au milieu d'eux. Ils seront faciles a mettre hors d'état de nuire...J'alterne les coups de poings et coups de pieds...Soit ils sont coriaces, soit je ne frappe pas assez fort. En tout cas,le chef,est encore debout, volontairement. Il se tient la main en sang, et crache une flopée d'insulte...Je m'approche alors de lui et le soulève par son col.

« Oh mon Dieu!T'es...T'es quoi!?!

Il a peur...Pauvre gosse...


-Je suis Batman....La fête est finie...Fait passer le mot a toutes les autres ordures!Dis je en chuchotant,une pointe de menace dans la voix,inondant son visage de mon souffle...Il faut qu'il croit que je suis prêt a l'étriper...Et ça a l'air de marcher. Il est même en train de faire dans son pantalon...Quelle belle récompense pour tant d'années de préparation...

D'un geste vif, je l'assomme. Puis je menotte les autres,sauf leur chef. Il sera celui qui commencera répandre la rumeur. Je le couche dans un coin a l'abri des regards. Ensuite,sur un mur,je tagge le même emblème que sur mon costume,a savoir une chauve souris blanche stylisée. Les flics viendront les cueillir.

Au loin,une femme hurle dans les ténèbres de la ville. Batman va avoir du travail a faire....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frcomix.conceptbb.com
 
Episode 5:le bapteme de la chauve souris
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SilverWing,l'anime des chauve-souris
» Nuée de chauve-souris jolie
» [OStrat] CSV ou Nuée de chauve souris ???
» Chauve-souris
» Chauve souris ou Renard???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternate Comix :: Knights of Alternate Comix :: Batman : Fallen Angel of Gotham-
Sauter vers: