Alternate Comix

Alternate Comix , l'univers des comics en fan fic!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Episode 2 par Captain Darkel

Aller en bas 
AuteurMessage
Editor in chief.
Editeur.
avatar

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Episode 2 par Captain Darkel   2007-12-01, 21:56

Alternate Wolverine #02
par Captain Darkel


3 Mars...

Le Hard Rock Café était l'undes cafés les plus prisé des habitants de Chicago. Surtout la mafia, qui pouvait s'y réunir en toute tranquillité grâce à un accord passé avec son propriétaire.

Logan était assis vers le fond du café, une bière à la main, et du Led Zeppelin dans les oreilles. C'était l'heure de pointe, les gens venaient se restaurer, profiter de la musique et repartir au boulot. Wolverine attendait patiemment son contact. En effet, une mission lui avait été confiée: s'infiltrer chez les Viti et les faire tomber.

Mais pour cela, il lui faudrait prendre l'identité d'un nouveau membre dans l'organisation. Le hasard faisant bien les choses, un nouveau membre allait rentrer à leur solde, et les flics de Akins avaient réussi à découvrir l'heure et le jour de la rencontre. Wolverine avait donc tué l'homme et usurpé son identité.

Midi pile.
Le type venait de franchir le seuil de la porte. Pas une minute de retard, pile à l'heure. Il se dirigea vers Wolverine d'un pas rapide et assuré. Logan lui tendit une main que le mafieux ne serra pas.

« Je suis Jack. Vous êtes Patch ?
-C'est exact. Jack comment ?
-Vous ne savez pas mon nom de famille, je ne connais pas le vôtre. C'est ainsi que M. Viti veut que nous travaillons.
-Vous venez de prononcer son nom de famille, là.
-Mais je ne connais pas son prénom. Personne ne le connaît, sauf son plus proche entourage.
-Et vous n'en faîtes pas partie.
-Je n'ai pas besoin de connaître son prénom. Donc, Patch, tu travailleras désormais pour nous. Tu feras ce qu'on te diras, l'indiscipline est sévèrement punie. Tu recevras ta paye à la fin de chaque mission. Nous te fournirons armes, tout ce que tu désires, a part un toit. Si tu te fais attraper, nous ne viendrons pas te chercher, ni payer ta caution. Voici les règles du jeu. Elles te conviennent ?
-Oui.
-Excellent. Tu commenceras à partir de ce soir. Une cargaison va arriver, et le gang rival va chercher à s'en emparer. Quelques uns de nos hommes vont les en empêcher. Tu iras les aider.
Jack prit sa mallette et la posa sur la table.
-Dedans se trouve un Berretta M92FS. Tu y trouveras également un silencieux, une visée laser, quelques chargeurs ainsi qu'un portable. C'est nous qui te contactons, et pas toi. Pigé ?
-Pigé.
-Parfait. Les docks, entrepôt 58b, 23h. Sois pas en retard. »

3 mars, 23h...

Les docks.
Les docks de Chicago étaient sous le contrôle des gangs, et ce, depuis toujours. Les docks pouvaient être comparés à une immense arène romaine, avec son lot quotidiens d'affrontements...

Un nouveau gang, les Bones, souhaitait frapper un grand coup pour annoncer son arrivée au sein de la pègre de Chicago. L'épreuve, bien qu' audacieuse, était carrément suicidaire. Cela faisait plus de soixante dix ans que les Viti régnaient en maîtres sur la ville. Un pouvoir quasiment jamais discuté devait en faire bien des envieux.

Les Bones devaient attendre une importante cargaison d'armes, réservée normalement aux Viti. D'après les rumeurs; ce seraient des armes de guerre, prises dans les stocks de l'armée américaine. S'emparer de ce cargo reviendrait non seulement à défier les Viti, mais à également posséder une puissance de feu non négligeable...

Le bateau arriva avec quelques minutes de retard. En sortirent une bonne cinquantaine d'immigrés, condamnés à faire les trottoirs... Logan, planqué avec ses hommes à quelques mètres de là ressentit un pincement au coeur. Sentiment vite oublié, le but de leur venue était déchargé.

Grâce à ses jumelles, Logan put voir le chargement d'une des caisses que l'un des Bones venait d'ouvrir. Ak 47, Uzis... Des armes taillées pour une guerilla urbaine.

Logan regarda autour de lui. Les hommes des Viti étaient postés un peu partout, encerclant les Bones. L'attaque allait bientôt être donnée. Soudain, Jack, posté un peu plus loin que Wolverine, jeta un regard sur le toit d'un des entrepôts. Un sniper y était posté. Jack donna alors un bref coup de main, et une détonation se fit entendre.

Le même homme qui avait ouvert la caisse s'effondra par terre. Balle dans la tête, sang sur le goudron, l'homme était mort sur le coup. Malgré la surprise, ses acolytes dégainèrent leurs armes.

« Putain, ça venait d'ou ? Lança un des gangsters.
-Sais pas... On se tire! » répliqua celui qui semblait être le chef.

Ses hommes ne se le firent pas dire deux fois. D'une manière assez anarchique, ils se dispersèrent en courant. Un petit sourire apparut sur le visage de Jack.

« Rattrapez les et éliminez en le plus possible. »

Les Docks étaient remplis de grandes caisses et les étroits écarts entre celles ci formaient une sorte de labyrinthe. Jack avait prévu le coup. Les Viti étaient cachés à des endroits stratégiques, attendant patiemment que les Bones viennent à eux. Les Bones étaient piégés.

Wolverine entendit passer à quelques mètres quelques Bones. Il les laissa prendre un peu d'avance, se faufila silencieusement entre les caisses, et finit par se retrouver derrière eux. Il fit jaillir ses griffes de ses mains, accéléra sa course et bondit sur ses proies. D'un coup sec, il enfonça ses griffes dans le haut du dos du premier. Les griffes de Wolverines transpercèrent ses organes vitaux. Le deuxième était paralysé par la peur. Pas de cris. Aux milieu des balbutiments, Logan décela quelques jurons, puis des des supplications. Un violent coup à la gorge le fit taire à jamais.

Si Logan avait été relativement silencieux et la mort de ses victimes rapide, ce n'était pas le cas du côté de Jack et des autres. Ils prenaient un malin plaisir à torturer leurs victimes. Coups de flingues, agonies dans la nuit, hurlements mêlés aux rires. Ce furent les seuls sons qui s'élevèrent cette nuit là.

Un seul Bones eut volontairement la vie sauve.

Logan retourna vers les caisses qui avaient été déchargées après s'être occupé de ses adversaires. Il y retrouva Jack et ses acolytes en train de charger un fourgon avec la cargaison d'armes que les Bones avaient tenté de leur dérober.

« Ah, Patch. Sale nuit. Je n'aurais jamais pensé que cela aurait duré aussi longtemps... Quelques uns de nos gars ont eu moins de chance que toi, ajouta-t'il en regardant Logan.

En effet, ses vêtements étaient déchirés, couverts de sang. Mais le plus étrange, était que Logan n'avait aucune blessure. Il donnait l'impression de ne jamais avoir été touché.

-C'est pas le mien, déclara Wolverine en riant d'un rire gras. Je suis du genre discret, si vous voyez ce que je veux dire. Pas de flingues. Nan, mon truc, c'est les couteaux.
-Chacun ses méthodes, répondit Jack. En tout cas, beau boulot Patch, tu es engagé.

Jack lui tendit un sac de papier marron. Lorsque Logan l'ouvrit, il découvrit quelques liasses de billets.

-Pas de salaire mensuel. Tu gagnes de l'argent lorsque tu as accompli ta mission. On est toujours bien payé mais comme on dit chez nous: plus la mission est périlleuse, et plus les liasses seront nombreuses. »

Logan esquissa un sourire discret. Cette mission allait lui plaire, ce milieu allait lui plaire...

20 Mars... Commissariat de Chicago

Victor Creed était le chef des Bones. Craint, respecté. Connu sous le nom de '' Dents de Sabre '' pour son esprit sadique.
Cela faisait plus de deux semaines depuis la nuit ou les Bones échouèrent dans leur tentative de s'emparer de la cargaison. Cela aurait calmé de nombreux jeunes gangs mais pas celui de Creed. D'une part, il voulait du pouvoir, contrôler la ville, se sentir puissant. Mais ceci n'était pas la raison principale des nombreux affrontements que son gang avait déclenché. Un de ses pires ennemis était dans les rangs des Viti. Logan, dit Patch.

Alors que faisait Victor Creed au commissariat ? Il n'avait pas été attrapé. Creed était venu de son plein gré. Le gangster avait simplement demandé une entrevue avec Akins. Il avait quelque chose de très intéressant à lui raconter.

Akins rentra dans son bureau, la mine grise. Il n'aurait jamais du faire appel à Wolverine. Trop incontrôlable... Si les premiers jours, Logan s'était montré relativement coopératif, en fournissant des informations comme les flics lui avait demandé, il avait retourné sa veste avant la fin de la même semaine. Depuis, Logan marchait à fond avec les Viti et semait un bon nombre de cadavres sur son chemin. Akins avait été doublé, ses projets ayant été anéantis par un clandestin complètement fou... Il fallait rectifier le tir.

« Bonsoir commissaire. Je vous attendais.
-Bonsoir, Creed. Pas de cigares dans mon bureau. Je déteste voir des types dans votre genre pouvoir se payer ça avec l'argent qu'ils gagnent avec leurs sales activités.
-Croyez bien que je ne suis pas ici pour une simple visite de courtoisie. Je vous en prie, asseyez vous.
-Je préfère rester debout.
-Comme il vous plaira. Commissaire, j'ai une histoire intéressante à vous raconter. Elle concerne Logan, votre ''protégé''.

A cet instant, la curiosité d'Akins était réveillée. Il s'assit sur la chaise en face de Creed et lui fit signe de poursuivre.

-Merci. Mais je vous prie de ne pas m'interrompre, mais de m'écouter jusqu'au bout.

Mon histoire se situe il y a un an et quelques mois. L'affaire du trafic d'alcool, vous vous souvenez ? Bien. Vous aviez chargé Logan de cette affaire. Pendant une sacrée bataille dans les bas quartiers, j'ai tout de même réussi à m'échapper. Mais Logan avait réussi à me suivre. Après une longue et épuisante poursuite, dans laquelle j'ai gâché quelques chargeurs, j'ai fini par me réfugier dans une décharge. Un vrai labyrinthe sale, malodorant, mal éclairé. Je pensais échapper à Logan en le semant dans ce dédale de déchets.
Vous savez, à ce moment là, je dois bien l'avouer, la peur me tiraillait le ventre. J'essayais de me faire le plus discret, le plus silencieux possible... Le silence régnait, interrompus parfois par quelques bruits suspects qui résonnaient comme un cri.
Les bruits étaient de plus en plus fréquents, plus suspects, plus intenses...Je peinais à garder mon sang froid. Je saisis alors mon arme et vida un chargeur dans toute les directions... Aucun effet. Cela avait même été parfaitement stupide puisqu'il me repéra. Je n'eus le temps que de charger mon arme avec mes dernières munitions.
Logan sauta de nul part. Il bondit, hurlant comme un dératé. Il semblait tenir fermement dans ses mains des couteaux... Par un incroyable réflexe, j'appuyais comme un fou sur la gachette. Plusieurs de mes balles criblèrent son torse. Logan s'écroula. Je repris mon souffle pendant quelques secondes avant de jeter un coup d'oeil sur son cadavre.
Les couteaux sortaient de ses mains! C'étaient même des griffes d'environ trente centimètres de longueur... Je restais interdit devant ceci, hypnotisé par cette vision. Je finis par reprendre mes esprits et prendre mes jambes à mon coup.
Atteindre la sortie de la décharge, même en courant, me parut une éternité. Lorsque j'y arrivais, je m'arrêta pour souffler. Je sentis une main se saisir de mon épaule et du métal transpercer mon ventre. Je baissais les yeux. Les griffes m'avaient transpercées, le sang coulait. Je m'effondrais, aux frontières de la mort.
Comme vous pouvez le constater, j'ai survécu. Mais à mon réveil, car j'étais dans le coma, j'avais tout perdu. Mes hommes, ceux qui étaient encore vivants, me croyaient mort. Ma réputation était finie. Je passe désormais mon temps à reconstruire mon empire passé.

Creed tira une bouffée de son cigare, presque entamé. Pendant tout son long monologue, il n'avait pas quitté des yeux Akins.

-Merde... Mais c'est quoi cette histoire! Qui est Logan, à la fin?
-Personne ne le sait. Pas même lui même. Mais je peux vous éclairer sur un point. Logan est un mutant. Un dangereux mutant.
-Non...
-Et pourtant si. Cela doit expliquer pas mal de choses pour vous, M. le Commissaire.
-Et en admettant que c'est vrai...J'ai bien dit en admettant. Que voulez vous ?
-Je sais que Logan vous hait et vous de même. Ces dernières semaines ont été éprouvantes pour votre service, n'est ce pas ? Trois officiers tués, il a failli vous envoyer six pieds sous terre... Et je ne parle pas des guerre de gangs et des trafics à la hausse..
-Je sais tout cela. Venez en au but.
-Je hais Logan autant que vous. Je hais les Viti autant que vous. Je viens vous proposer un marché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Episode 2 par Captain Darkel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Focus sur les nouveaux animes.
» Captain Biceps
» Episode 129 : Fairy Tail
» New CAPTAIN AMERICA design by Alex ROSS
» New CAPTAIN AMERICA design by Alex ROSS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternate Comix :: Knights of Alternate Comix :: Alternate Wolverine-
Sauter vers: