Alternate Comix

Alternate Comix , l'univers des comics en fan fic!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Episode 02

Aller en bas 
AuteurMessage
Editor in chief.
Editeur.
avatar

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Episode 02   2007-05-13, 21:59

VIRUS
Episode 2: Countdown








Gotham City. Ville véreuse, pourrie par la criminalité.
Gotham City. Ville qui va connaître des jours sanglants... Les anges pleureront une nouvelle fois sur cette ville déchue.

Depuis quelques temps, environ une semaine, les émeutes se multipliaient. Les mauvaises langues crachaient volontiers sur le service de Gordon, et les rumeurs colportaient une perte de vitesse de la mafia. S'ils savaient...

Ra's Al Ghul avait obtenu les pleins pouvoirs par le Conseil des Sages. Toute personne normalement constituée devinerait sans peine que Ra's les utiliseraient à fond. Ra's avait utilisé tout son intellect pour concocter un plan machiavélique, cousu de fausses pistes, afin de réunir trois grands héros: Batman, Superman et Wonder Woman. Batman ayant été son disciple, le meilleur même, Ra's décida de commencer par infecter Gotham.

L'entreprise n'était pas aussi compliquée que cela. Ra's, tel le Diable vêtu de ses plus beaux atours, vint rendre une petite visite au maire de Gotham. Ra's lui promit d'éradiquer la vermine mais pour cela, il avait besoin d'une réunion au sommet avec tout les chefs de la Mafia Gothamite. Ra's Al Ghul fut si convaincant, lui faisant d'innombrables promesses, jouant surtout sur la cupidité de son interlocuteur, que le maire accepta. Le pauvre homme ne se doutait pas de ce que cette décision allait entraîner...

Les conséquences arrivèrent très vite. Ra's avait réussi à convaincre en très peu de temps les différents chefs de la mafia et la nouvelle situation rendait la ville encore plus désorganisée qu'avant. Ajoutons à cela la mort des principaux chefs de la mafia, tués pendant la soirée de commémoration pour Minarrelli, et la fuite du Romain. Sans chefs, les « lieutenants » n'étaient plus vraiment en position de force et Ra's Al Ghul savait se montrer extrêmement persuasif...

Gotham connaitra des jours sombres pendant une durée qui lui semblera longue...Très longe... Emeutes à répétitions, morts, les hôpitaux seront surchargés et la rubrique nécrologique du Gotham Globe ne sera jamais aussi remplie. Ra's Al Ghul en fit le serment.



Jour 1




Encore un groupe de jeunes désoeuvrés qui se réunissaient pour découvrir les pseudos plaisirs que leur procurait la drogue. Encore un groupe de junkies comme il en existait à Gotham... Le plus âgé, et par conséquent le meneur du groupe, avait ramené une nouvelle substance.

« Mon dealer m'a refilé une drogue nouvelle sur le marché... On sait pas d'où ça vient mais... Ça défonce à mort ce truc, qu’ils m'ont dit »

Les adolescents prirent chacun une seringue et observèrent d'abord leur « chef » s'injecter la substance. Puis, ils l'imitèrent et attendirent fébrilement les effets que cette nouvelle substance allait leur procurer.

Le chef de la bande, qui fut le premier infecté, ressentit les effets de la drogue avant les autres... Il commençait à perdre pied, les choses se déformaient, les couleurs changeaient. Il adorait ça. Le junkie adorait se « promener » dans cet amas hétéroclite, croyant que son esprit se libérait pour flirter avec le cosmos...

Il se sentait puissant. Puissant et invincible. Il se mit à éclater de rire...Les autres aussi, tous plongés dans un voyage psychédélique, érotique, goûtant à de nouvelles sensations qu'ils n'auraient jamais connue sans leur meilleure ennemie, déguisée en petite poudre blanche avide de donner du plaisir.

Mais un sentiment indéfinissable s'empara d'eux... Nul ne sut comment cette drogue pouvait provoquer cela. En tout cas, il était clair qu'il n'y avait pas eu que chimie dans la composition de la drogue. Ra's pouvait être fier de sa création...oh oui.

Ainsi, chaque junkie se mit à être habité d'une rage infinie, à haïr son ami, à regretter de vivre...Tout cela se mua en un étrange sentiment, ou dominait la haine et ...la peur. Les belles visions s'étaient envolées et tous vivaient un cauchemar, tous avaient les sens déformés, ne voyant plus qu'horreur et ne souhaitant que destruction...

Des cris s'élevèrent. Les habitants de l’immeuble ne surent jamais ce qui s'était passé dans l'appartement 22...Mais ils furent sûrs d'une chose. Les cris d'agonie avaient duré longtemps...très longtemps...


Jour 2



QG du Conseil des sages...

-Le plan fonctionne t'il, Ra's ?
-A merveille, Victor. A merveille. J'ai vu les premières images par satellite... Les effets dépassent mes espérances.
-Parfait... Concernant le projet Bizzaro ?
-En projet. Le Docteur Hamilton m'a assuré que S.T.A.R Labs travaillait avec ardeur... Vous rendez vous compte ? Le plus puissant héros de la terre en exemplaires infinis... Une armée de cette ampleur pourrait nous aider à mener à bien tous nos projets!
-Et pas qu'a les mener... J'entrevois tant de possibilités... Quand contaminerez vous Atlantis et Themyscira ?
-Bientôt. Laissons la situation empirer à Gotham puis envoyons de l'aide.
-Bien. Maintenant, concentrons nous sur les héros que nous recruterons pour la Justice League...

Jour 3


La voiture de Gordon traversait Gotham City, le moteur vrombissant, le gyrophare hurlant à la mort. Crispus Allen et l'agent Driver étaient dans de beaux draps. Alors qu'ils tentaient d'appréhender une bande de drogués, des coups de feux avaient résonnés dans le combiné de Gordon. N'y faisant ni une, ni deux, le commissaire était monté dans sa voiture et fonçait pour les rejoindre.

Depuis deux jours maintenant, une nouvelle drogue circulait en ville. Les flics ne le savaient pas encore mais plusieurs jeunes étaient retrouvés morts... Guerre de gang ? Règlements de comptes ? Les possibilités étaient diverses...

La voiture se gara dans un dérapage contrôlé, Gordon saisit son arme de service et bondit hors de sa voiture. Il hurla les noms de ses deux équipiers et ceux ci lui répondirent aussitôt. Le commissaire rengaina son arme en les voyant arriver et les pressa de questions dès qu'ils furent à sa hauteur.

« Qu'est ce qu'il s'est passé ?
-Des junkies, Commissaire, répliqua Allen.
-Et les cris, c'était qui ? Vous ?
-Non, les junkies.
- Je ne comprends pas... Que vous leur avez vous faits ?
-Nous ? Oh, on n’a pas eu le temps de réagir. Ce sont eux qui ont tout fait. »


Jour 4


Cimetière de Gotham...

Il ne plut pas ce jour là. Il faisait même un soleil radieux, aucun nuage ne se profilait. Et secrètement, Helena maudissait en pensées le ciel de se montrer aussi joyeux durant l'enterrement de son père. Sa mère n'avait même pas daigné venir. C'était une cérémonie en petit comité, mais surtout composée de membres du G.C.P.D.

Helena eut droit à toute les formes de réconforts possibles...Des « désolé » ou encore le Commissaire qui lui assurait que son père était mort en héros qu'il n'avait que peu connu des hommes comme lui. Finalement, les policiers repartirent, une alerte ayant été signalée. Le reste des invités restèrent encore un petit moment, puis repartirent; laissant une Helena Bertinelli en proie au chagrin.

Helena resta plus longtemps et laissa couler les larmes qu'elle avait contenues pendant toute la durée de l'enterrement. Elle déposa une rose sur la tombe, murmura un timide 'au revoir » et repartit... Et le soleil égoïste brillait toujours, éclatant de vie.

Helena ne retourna pas à la maison tout de suite. Elle préféra déambuler dans Gotham City, se demandant ce qu'elle allait faire de sa vie... Son père était mort. Comment allait elle se débrouiller ? Ses études, comment allait elle les payer ? Elle s'était brouillée avec sa mère et le reste de sa famille habitaient le vieux continent.

Helena souhaitait terminer ses études littéraires. Mais elle était toute seule et elle devait faire un choix. Les jeunes n'avaient que très peu de choix. Les employeurs payaient mal les sans expériences... Il lui restait la prostitution. Dégradant. Ou encore flic... Non. Plus personne ne voulait être flic. Pas ici. Pas à Gotham...

Un homme marchait vers elle. Il lui faisait peur... Elle pressa alors le pas, souhaitant quitter au plus vite la ruelle... Pourquoi n'avait elle pas pris le bus ?

L'homme sortit rapidement une arme, réclamant le fric et déshabillant presque Helena du regard, réclama des caresses, un petit sourire aux lèvres. Elle tenta de fuir. Mais son agresseur fut plus rapide. Il la plaqua férocement contre le mur, l'inondant de son haleine. Elle hurla

Mais au moment ou sa main allait s'engouffrer sous les vêtements de la jeune femme, un petit objet vint frapper sa tête. L'homme déstabilisé, chancela. Le Batman se balançant au bout d'un filin lui porta un puissant coup de pied à la tête. Le malfaiteur s'effondra, assommé.

« Merci... »

Mais le Batman ne parut pas entendre. Il était déjà reparti, reparti vers sa guerre, au front. Helena ne bougea pas. Une révélation venait de lui apparaître, devenant peu à peu comme une évidence dans son esprit...


Dernière édition par le 2007-05-13, 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Editor in chief.
Editeur.
avatar

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Episode 02   2007-05-13, 22:00

Jour 5



« GRENADE! »

Depuis ce matin, les violences urbaines avaient sensiblement augmentées. Une hausse incroyablement soudaine... Les flics, CRS, étaient pris de court. Le Maire s'était caché dans un abri avec sa famille et restait injoignable. Il n'avait laissé qu'un petit mot, déléguant au commissaire James Gordon la défense de la ville... Gordon dut mettre de côté ses problèmes personnels afin de prendre les devants... Les paroles du Batman étaient toujours présentes dans sa tête...

Ainsi, au milieu de ce carnage, les flics tentaient de résister face à des êtres qui ne semblaient jamais avoir eu d'humanité en eux... Des actes de cannibalismes s'étaient même déclarés dans certains quartiers... Les gens ne sortaient plus de chez eux, mais ne pouvaient fuir. Ils étaient condamnés à observer l'horreur qui se déroulait à Gotham et attendre... Attendre confinés chez eux, attendre que la Mort vienne les chercher...

« James, on tiendra jamais!
-La ferme, Bullock!
-Quoi ? Tu risques nos vies, là! On va crever dans ce bâtiment de merde, tout ça à cause de tes conneries!
-Mes conneries ? C'est pas moi qui ai abattu de sang froid Flass!
-On est encerclés! Encerclés! Nos chargeurs ne sont pas inépuisables! En plus, le commissariat vient tout juste d'être utilisé et je te parie que les convois pour nous livrer armes et munitions ont été braqués!
-Bullock, je t'ai dit de la fermer. Le commissaire s'efforçait de rester calme, même si son ton gardait une pointe d'agressivité.
-Je...
-Y a des bleus ici, Harvey. Des bleus. Des gosses qui viennent de s'engager et que tout effraie. Et même les gradés ont peur... Ils sont coincés ici sans avoir de nouvelles de leur famille...Si ça se trouve, lorsqu'ils rentreront, ils ne reconnaîtront même plus leur famille ou ne la retrouveront pas...Vivante.
-Ca ne finira jamais...
-Maintenant, tu la fermes, tu descends en bas pour aider les autres à barricader l'entrée et à tenir le Commissariat. Les junkies arrivent par dizaines... Ils sont armés avec n'importe quoi et ne pensent qu'à tuer. Si on ne fait rien , ils pénétreront ici et on ne reverra plus jamais la lumière du jour.
-...
-C'est un ordre, Sergent Bullock. »

Bullock ne discuta pas. Il remit son chapeau d'un geste rageur et repartit en jurant comme à son habitude, laissant seul James sur le toit du Commissariat Central. Gordon s'avança vers le rebord pour observer la ville. Le spectacle qui s'offrait à lui n'était que désolation... Que pouvait faire un homme face à tant de cruauté, d'inhumanité... Il n'en savait rien... Peut être avait il peur d'agir ? Jamais il n'aurait du accepter ce poste...Jamais... Il aurait du partir après la mort du précédent commissaire.

Pourquoi était il resté ? Etait ce parce que Gotham avait besoin de lui ? Ou parce qu'il avait désigné Batman comme la cible à abattre ? Gordon ne savait plus...

Un bruissement... Quelque chose de léger... James avait déjà entendu ce bruit quelque part... Il dégaina son flingue et se retourna vivement pour voir...

« Batman!
-Bonsoir, commissaire. Baissez cette arme, s'il vous plait. J'ai suivi votre discussion de tout à l'heure et me suis beaucoup intéressé à vos actions, beaucoup oui... Je vois que mes conseils ont portés ses fruits...
-Pourquoi vous êtes ici ? Pour me rabaisser en venant me rappeller vos paroles de l'autre soir ?
-Non. Je viens vous proposer un marché. La ville gronde car elle a révélé son vrai visage... Vous n'êtes pas de taille seuls.
-Et vous ? Je vous vois. Vous êtes sans doute bien impressionnant avec tous ces muscles mais vous n'êtes qu'un homme. Un de plus ou un de moins à mon service, qu'est ce que vous voulez que ça me fasse ?
-Celui qui se cache derrière un masque de chauve souris n'est qu'un homme en effet mais Batman est immortel...
-Vous êtes vraiment cinglé...
-Je n'irais pas jusque là. Je sais ce qu'il faut faire pour tirer Gotham de sa crasse. Et j'ai également l'audace pour le faire. Je vous ai observé, Commissaire. Vous êtes un bon flic. Mais vous avez peur d'utiliser mes méthodes, c'est pourquoi vous ne m'aimez guère.
-Venez en au fait, je n'ai pas de temps à perdre avec vous.
-Je veux le contrôle de la police le temps de la crise, commissaire. »


Jour 6



Atlantis...

« Tiens, Aquaman. Tu donneras ça au conseiller empoisonné. Il guérira et cette action t'aidera à accéder plus rapidement au trône d'Atlantis.
-Est ce vraiment possible, Masque de fer ? Mon peuple est plongé dans la terreur et l'épidémie depuis si peu de temps... Si peu de temps pour tant de destruction...
-Ce sérum marchera. Tu seras le souverain d'Atlantis, telle est ta destinée. Namor n'est qu'un imposteur. En ce moment même, mes serviteurs font courir une rumeur... Grâce à cela, tu pourras renverser Namor et accomplir ta destinée royale.
-Je ne sais que dire... Que faire pour vous remercier ?
-Lorsque tu seras sur le trône, j'aimerais simplement un « partenariat » entre Atlantis et mon pays. J'ai également une autre condition, si cela ne te dérange pas.
-Proposez toujours.
-J'aimerais que tu intègres une équipe chargée de la protection de la planète. Des gardiens pour la sécurité et la paix au service du monde.
-Bien, pour l'instant, ces conditions me semblent honnêtes, mais je préfère ne pas m'avancer. Je te ferais savoir ma réponse lorsque j'aurais pris la direction d'Atlantis.
-Parfait... Oh, une dernière chose...
-Oui ?
-Appelle moi Victor. Entre monarques...
-Bien... Victor. »

Sous son masque de fer, Fatalis sourit. Il repartit vers son vaisseau, afin d'annoncer la bonne nouvelle au Conseil.

QG du Conseil des Sages...

« Parfait, messieurs. J'ai parlé avec Aquaman. Il a dit qu'il réfléchirait à notre proposition, mais je suis sur qu'il y a de fortes chances pour qu'il se rallie à nous. Ra's, où en est le faux virus sur l'île des Amazones ?
-Nous avons réussi à contaminer une des guerrières, Artémis je crois. Les choses vont s'enchaîner très vite, vous verrez.
-Je vous fais donc confiance... Ah, bonsoir Lex.
-Membres du Conseil, veuillez m'excuser pour mon retard.
-Ca n'est rien. Que voulez vous nous dire ?
-En fait, je voulais savoir quand Superman interviendrait à Gotham.
-Bientôt, Lex, très bientôt. Mais en parlant de Gotham City, Ra's, comment se débrouille votre « protégé »?
-Un comportement tout à fait intéressant, vraiment... C'était un disciple fascinant. Je dois avouer que je suis fier de l'avoir formé. »


Jour 7


« Diana! Comment as tu osé ?
-Mère! Elle allait mourir!
-Et les dieux ? Peut être qu'Artémis méritait de mourir. Elle aurait accomplie sa destinée... ou aurait été choisie pour siéger au sommet de l'Olympe avec eux. N'as tu pas pensé à cela ? C'est la seule qui a été malade et pas nous. C'était clairement un signe des Dieux!
-Mère... Permettez moi de ne pas être d'accord. C'est ma soeur et je ne pouvais pas la regarder s'éteindre dans une telle souffrance.
-Diana, Diana, Diana. Tu passes trop de temps dans le monde des humains. Tu commences à attacher trop de prix à la vie comme eux... Ils ont oublié que la nature et les Dieux décidaient de notre sort.
-Insinuez vous que je sois devenue aussi égoïste qu'eux comme vous aimez à le prétendre ?
-Oui. Toutes ces escapades dans ce monde superficiel, rongé par l’industrie, que tu fais selon ton propre désir... Ces derniers mois, tu as passé plus de temps sur leur monde qu'ici, à Themiscyra. Toutes tes désobéissances que tu fais depuis quelque temps... Tu es même allé jusqu'à amener un médecin sur notre île! Jamais d'hommes sur Themyscira sauf en temps de reproduction! Tu t'opposes au cycle de la vie et tu demandes le pardon ?
-Mère. Je ne cherche pas votre pardon. J'ai agi comme cela car j'ai estimé que c'était la meilleure chose à faire.
-Ma fille, je vais devoir faire un choix. Tu connais les lois de nôtre île. Cependant, tu es ma fille et je ne peux me résoudre à appliquer la loi. Tu aimes tant le monde des hommes ? Très bien! A partir de maintenant, tu seras mon ambassadrice. Mais, tu ne pourras plus mettre les pieds sur l'île. Un messager viendra te voir régulièrement pour prendre des nouvelles. Tu voleras de tes propres ailes et tout tes choix seront sous ta responsabilité. Tu n'es plus sous mon autorité. Maintenant, pars Diana et guide les hommes vers la lumière! »

Wonder Woman s'inclina, remercia sa mère et partit du Palais sans se retourner. Les amazones murmuraient sur son passage et aucune ne vint lui manifester une quelconque sympathie. Diana n'emporta pas grand chose de Themyscira, sauf son lasso et ses brassards, cadeaux des Dieux. Une nouvelle vie l'attendait dans le monde des Hommes...

Jour 8


QG des Illuminati....

Melle Rushmore était énervée... Elle avait réuni le Haut Conseil des Illuminati pour leur parler d'un grave problème... L'infection de Gotham City.

« Je suppose que vous êtes tous au courant de la situation à Gotham City... J'espère que vous vous y êtes penchés ?
-Bien sur, Madame. J'ai même une idée sur le coupable.
-Ah ? Howard, vous m'intriguez.
-Les armes biologiques ont toujours été le domaine de Ra's Al Ghul, notre ancien membre. Je suis sur qu'il est à l'origine du projet...
-Une épidémie sur Gotham City, un vaisseau volé... Nul doute. Le Conseil a un plan, ajouta le professeur Xavier.
-C'est fort ennuyeux. Cette crise doit être réglée au plus vite... Je ne sais pas à quoi pourrait leur servir cette entreprise...
-Je propose de les laisser continuer leur petites affaires, poursuivit Stark, nous avons tant de projets! Et avec le projet de l'Alternative, nous pourrons leur tenir tête sans problèmes. Celui ci requit toute notre énergie.
-Vous avez raison. Mais il faut tout de même limiter leur actions...
-Bien évidemment. Ne vous inquiétez pas, j'ai prévu quelque chose... surveillez le JT de ce soir. »


En direct de la Maison Blanche...20h10

« Mes chers compatriotes. Vous n'êtes pas sans savoir qu'une épidémie a frappé Gotham City, la plongeant dans le chaos total. Pour le moment, nous n'avons trouvé aucun remède et nous ignorons même d'où vient le coup et comment cette épidémie s'est déclarée. Le Pentagone n'exclut pas la thèse de la menace d'Al Quaïda, c'est pour cela que les troupes au Moyen-Orient seront renforcées.

Concernant Gotham City, la ville est officiellement mise en quarantaine et ceci prend effet dès maintenant. Cet état ne prendra fin que lorsque nous serons sur que toute menace sera écartée. En attendant, Gotham City fonctionnera comme un micro état. »



A suivre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Episode 02
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 129 : Fairy Tail
» Episode 173
» Episode 2.15: Phases
» Episode 2
» Episode 1.03 : The Witch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternate Comix :: Alternate's Event Crossovers :: VIRUS-
Sauter vers: