Alternate Comix

Alternate Comix , l'univers des comics en fan fic!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 One shot #02: MARVEL BOY

Aller en bas 
AuteurMessage
Editor in chief.
Editeur.
avatar

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: One shot #02: MARVEL BOY   2007-05-11, 21:35

ONE SHOT : MARVEL BOY



Hôpital psychiatrique militaire de l’Arizona, Bureau du directeur :

Carol Danvers , aide-soignante dans cet établissement depuis cinq ans, après qu’une blessure lors d’une manœuvre l‘ait contrainte à renoncer à ses volontés de carrière de soldat , est assise sur une chaise au milieu de la pièce. Face à elle , quatre hommes , le directeur de l’institut et trois militaires décorés , des hauts gradés des services secrets de l’Air Force selon leurs insignes. L’un d’eux prend la parole :

« - Mlle Danvers , vous savez pourquoi nous vous avons convoqués aujourd’hui , je présume ?
- J’imagine que c’est en rapport aux deux disparitions de la semaine dernière ?
- Tout à fait . Il semble que vous ayez été aux premières loges de cette étrange histoire et que vous détenez donc de précieuses informations susceptibles de nous aider à faire la lumière sur tout ceci.
- Je n’en sais pas plus que vous … Je suis incapable d’expliquer ce qui s’est passé cette nuit là …
- C’est bien pour cela que nous ne vous demandons pas d’expliquer mais de relater les faits , nous tirerons nous-mêmes les conclusions appropriées si vous le permettez .
- Très bien. Je ne sais pas bien par ou commencer … Je … Le patient « X » est arrivé à l’institut il y’à environ trois ans , ce sont des soldats qui l’ont amené , sans aucun renseignement sur son identité et plongé dans un profond coma .Nous avions pour consigne de rendre des rapports hebdomadaires au directeur quant à l’évolution de son état .Nos protestations quant au fait que son cas ne relevait pas d’un institut psy sont restés sans réponses . Immédiatement , cet homme à suscité des interrogations : en sa présence , tous les appareils électriques et électroniques sautaient , nous n’avons donc jamais pu le placer sous respirateur artificiel , il rejetait les perfusions alimentaires , ne produisait aucune sécrétion corporelle , ni même d’excréments … Son physique était particulier également : il semblait ne pas avoir plus de 25 ans mais avait pourtant les cheveux d’une blancheur rare , comme si ils n’avaient pas de pigmentation …Il n’avait pas de système pileux … et il y’avait ses bracelets … A chaque avant-bras , un bracelet d’or , qui semblait n’avoir aucun système d’ouverture , trop serrés pour les lui enlever , c’était à se demander comment il les avaient enfilés. De plus , hormis son visage , l’ensemble de son corps était tatoué , recouvert de symboles étranges , un peu comme les tatouages des guerriers maoris…
- Mmm … ! Venons en à son état de santé si vous le voulez bien Mlle !
- Oui , très bien . Il est resté plongé dans ce coma pendant trois ans sans que l’on ne sache comment il à survécu tout ce temps sans que son système alimentaire et digestif ne fonctionne , mais les différents résultats des examens de sang ne présentaient pas la moindre anomalie …

- Quand s’est-il « réveillé » ?
- Il y’à trois semaines . Un matin , alors que j’allais le laver , quand je suis entré dans la chambre ,à ma grande surprise, son lit était vide … Affolée , je sortis immédiatement afin d’avertir la sécurité quand j’entendis un bruit d’explosion et des cris qui venaient de la salle de télé … Je m’y précipita et le vis , debout , au milieu des autres patients apeurés , nu , le regard dans le vide … la TV avait explosée comme tout les objets électroniques en sa présence. Il ne portait aucune attention aux cris et aux autres patients , il regardait la télé puis baissa les yeux vers ses bracelets qu’il attrapa l’un après l’autre …
- Qu’avez-vous fait ?
- Je me suis approchée de lui , doucement , et lorsque je suis arrivée à ses côtés , le lui ai parlé , l’ai appelé … Il s’est retourné vers moi , m’à souri et m’à dit : « Carol ? Je vous remercie de vous être occupée de moi tout ce temps … Désolé pour l’appareil à images , les photons que je produis peuvent avoir des effets indésirables si je ne règle pas mes bracelets … ». Sur le coup , je ne comprenais rien , tout ceci m’est revenu plus tard quand j’ai repensé à tout cela … Dans l’immédiat , je ne pensai qu’à le ramener à sa chambre pour calmer les autres patients qui étaient en crise , les autres infirmiers arrivaient déjà avec les calmants et les camisoles tellement ça hurlait , gesticulait , certains se battaient mêmes et je pense qu‘il aurait fini par se faire taper dessus… Je parvins à le convaincre de me suivre et je le ramena à sa chambre. Là , j’ai essayée d’avoir une conversation avec lui, savoir qui il était , ce qui lui était arrivé , mais ses propos étaient pour le moins étranges : il me dit s’appeler Noh-Varr, venir d’un autre monde appelé « l’Empire Kree », qui serait situé dans ce que l’on appelle « le nuage de Magellan » et qui serait dirigé par l’ensemble des esprits de ce peuple , ce qu’ils nomment « Intelligence Collective » ou encore « Intelligence Suprême » , que cette intelligence l’avait enfin retrouvée , qu’il était à nouveau reconnecté à elle, d’où son réveil et qu’elle allait envoyer une mission pour le chercher …
-Selon lui il était donc un extraterrestre ?
- Oui .
-Vous à t’il dit, lors de cette conversation ou d’une suivante, ce qu’il faisait sur terre si il était un Alien ?
- Oui … Il disait être un capitaine de son armée impériale … Un « pacificateur » selon ses termes … Il disait que son peuple détenait la sagesse universelle et s’était donné pour mission de la diffuser , qu’il était en quelque sorte un prophète venu informer les terriens de la « bonne parole » mais aussi s’assurer que la Terre n’était pas « en danger »
- Quels dangers pouvaient nous menacer ?
- Il disait que l’univers entier était menacé par un peuple polymorphe aux volontés expansionnistes , que ce peuple était l’ennemi héréditaire du sien et que les Kree les pourchassaient dans l’univers entier … Ils les appelait « Skrull » mais disait que les terriens les nommaient « Chitauris » et qu’ils avaient tenté de coloniser la planète quelques années auparavant … Qu’il était là pour s’assurer que plus un ne soit présent sur la Terre mais qu’il n’avait pu le faire car son appareil, ISAAC, avait eu un accident , il s’était écrasé , ce qui l’à « déconnecté » de son intelligence collective …

- Et à ce moment là, vous à t’il parlé de son « escapade » ?
- Oui, mais je n’y ai pas prêté attention … Je pensai qu’il était sous le choc ou sérieusement atteint … Comment voulez vous que je prenne tout ceci au sérieux ?
- Que vous à t’il dit exactement ?
- Qu’il allait partir à la recherche de son équipage et attendre que ses compatriotes arrivent , qu’il quitterait l’institut dans la nuit et qu’il me remerciait de m’être occupée de lui …
- Et vous n’en avez informé personne ?
- Non, mais encore une fois , pour moi il divaguait , je cherchai avant tout à ce qu’il reste dans sa chambre au vu de l’effet qu’il avait sur les autres patients ! Pour moi, j’avais affaire à un cinglé ! Comment voulez vous que je prenne au sérieux un patient qui après trois ans de coma se présente comme un prophète extraterrestre ?!? Comment voulez vous que j’imagine qu’il puisse quitter un institut fermé , surveillé ou il y’à des barreaux aux fenêtres , un portail de plusieurs mètres et des agents de sécurité qui me contrôlent encore au bout de cinq ans ?!?
- Certes … Pourtant , il est parti cette nuit là ?
- Oui . Le lendemain matin , il n’était plus dans sa chambre , les infirmiers et la sécurité l’ont cherché partout , l’institut à été totalement fouillé et …Rien ! Il n’était plus là ! Il était parti !
- Mais il est revenu , c’est ça ?
- Oui. Trois jours après , il était dans le parc , assis , contemplatif … Ce sont les autres patients qui l’ont vu depuis leurs fenêtres … La sécurité à été le chercher et l’à ramener dans sa chambre , sans que l’on ne soit capable d’expliquer ou il était passé …
- Vous l’à t’il dit ?
- Oui. Il prétendait avoir retrouvé la trace de ses équipiers , mais qu’ils avaient du mourir dans le crash … Il disait que des chercheurs avaient étudiés leurs dépouilles , qu’ils les avaient disséqués et qu’ils leur avaient prélevés leurs organes , leurs cellules afin de fabriquer des sérums , des médicaments … Mais qu’il avait vengé ses amis , tués les chercheurs et détruit leurs laboratoires , que ce serait le lendemain dans les journaux du Texas .
- Vous avez vérifié ?
- Oui. Il y’à bien eu un incendie dans un labo pharmaceutique au Texas une nuit qui correspond à son absence …

- Vous à t’il dit pourquoi il était revenu ?
- Oui, selon lui , les Kree viendraient le chercher dix jours plus tard , cela lui laissait le temps d’apprendre à mieux connaître notre monde , il voulait que je le renseigne sur notre histoire , notre culture , notre fonctionnement car le sort de son équipage révélait , selon lui, notre profonde noirceur et nous rendait indigne d’entendre « les enseignements de la sagesse de l’intelligence collective ». Il voulait savoir ce qui nous rendait « si impurs, si sauvages » et tenter de nous sauver …
- Comment ?
- Il emmènerait avec lui , à « KreeLar » , un des patients de l’institut , « une victime que la folie des hommes à détruite » afin de lui enseigner les vertus de « la sagesse millénaire Kree » et de le renvoyer ici pour qu’il prêche cet enseignement …
- Qu’en pensiez vous ?
- Qu’il était fou ! Que voulez vous que j’en pense ? Je me disais qu’il avait du se cacher dans l’institut et que c’était un malade! Après tout, il ne paraissait pas si différent de certains de nos patients : Danny ketch dit être possédé par l’esprit de la vengeance, on à eu un schizophrène qui était persuadé d’être la réincarnation du Dieu égyptien de la Lune , la vieille Martha qui voit des messages subdiminaux dans « South Park » qu’elle ne peut pourtant pas s’empêcher de regarder sinon elle entre en crise de démence , un ado qui prétend avoir un canard fumeur de cigare dans le ventre qui s’appellerait « Howard » … Et je pourrai vous en citer des dizaines d’autres de soldats ou de membres de leurs familles qui ont pété les plombs et que j’ai vu défiler ici en cinq ans ! Pourquoi aurai-je considéré Noh-Varr comme étant plus crédible ? je pensai qu’il sortait de chez Rael , ou d’une autre secte de dingue dans le genre !

- Que s’est il passé par la suite pour que vous commenciez à percevoir sa folie autrement ?
- Ses rapports avec les autres patients … Il disait vouloir leur parler pour choisir lequel il emmènerait … Je trouvais ça bien qu’il veuille s’intégrer aux autres , j’ai donc conseillé de le laisser faire …
- Mais ?
- Mais au bout de quelques jours , nous nous sommes aperçus des effets étranges qu’il avait sur nos patients : tous semblaient sereins , détendus , plus de crise , plus de discours incohérents, plus de peurs irrationnelles … Ils semblaient apaisés … guéris de leurs folies ! Personne n’y croyait , pourtant cela se déroulait sous nos yeux : il s’asseyait au milieu d’eux et leur parlait pendant des heures , de son peuple , sa civilisation , son histoire … Il leur dit qu’il amènerait l’un d’eux … L’institut semblait être devenu une église ou tous se réunissait autour du pasteur pour l’écouter prêcher pendant des heures … Il agissait comme un prophète , comme un gourou … Si j’avais tenté d’expliquer « rationnellement » sa disparition , j’étais incapable de comprendre ce qui se passait ! Les hystériques étaient calmes , les dépressifs étaient joyeux , ceux qui souffraient étaient soulagés , les végétatifs se levaient en chantant … C’était incroyable !

- Et là, vous avez donc envisagé que ce qu’il disait pouvait être vrai ? Qu’il pouvait effectivement être un Alien ?
- Je ne sais pas … Oui , peut être … Je me suis posé la question en tout cas …
- Et ?
- Et quoi ?
- L’avez-vous aidé à s’échapper ?
- Non!
- Alors que s’est il passé la nuit ou il à disparu avec la patiente « Heather Douglas » ?
- Lorsque j’ai fini mon service , j’ai été le voir et …
- Et ?
- Et je lui ai demandé de m’emmener moi ! Je voulais savoir si c’était vrai ! Il m’avait dit le matin même que ce serait pour cette nuit et …
- Et malgré sa première disparition , vous n’en avez pas informé le personnel de sécurité ?
- Non …
- Parce que vous aviez fini par le croire ! Parce que vous pensiez avoir affaire à un prophète intergalactique ?
- Si vous l’aviez vu , vous ne feriez pas d’ironie , croyez moi !
- Si vous aviez informée vos supérieurs de ce qui se passait , comme votre mission était de le faire , nous l’aurions vu Mlle ! Reprenez : que s’est il passé ce soir là ?
- Il m’à dit qu’il ne pouvait m’emmener , mais qu’il me laisserait un cadeau … Il à tendu la main et une petite étoile est apparue au dessus de sa paume , il m’à demandé de la toucher …
- Et ?
- … Je me suis réveillée le lendemain matin dans mon lit , plus aucun souvenir de ce qui s’était passé après ça … Je me suis précipitée jusqu’à l’institut … Il avait disparu , la jeune Heather Douglas aussi … Cette petite souffrait énormément vous savez , son père était violent , elle l’appelait « le destructeur », c’est vous dire ! Elle se réfugiait dans des conversations avec une amie imaginaire « Dragon Lune » … Jamais nous ne l’avions vue sourire avant sa rencontre avec Noh-Varr… Il l’avait choisie visiblement et étaient effectivement partis , comme il l’avait annoncé …
- Et les autres patients ?
- Ce matin là , tous avaient retrouvés leurs états initiaux , tous étaient redevenus perturbés, hystériques, souffrants … En quelques heures , ils avaient perdus la sérénité retrouvée depuis une semaine … Ils avaient perdus Noh-Varr!
- Doit on en conclure que vous considérez aujourd’hui que ce patient était un extraterrestre , retourné depuis dans son monde idéal et tellement supérieur avec une ado victime de violence qu’il à ainsi sauvée ?
- Oui … Je crois qu’il disait juste … qu’il était …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Editor in chief.
Editeur.
avatar

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: One shot #02: MARVEL BOY   2007-05-11, 21:36

- Était-ce lui ? » dit un militaire en tendant à Carol une photo ou un jeune homme est au premier rang de ce qui semble être une manifestation.
« -Oui , effectivement , c’est Noh-Varr.
- Cet individu se nomme Rick Jones . C’est un schizophrène particulièrement atteint. Orphelin , il à idéalisé « Captain America » qu’il pense être son père. Il est l’un des ces joyeux théoriciens du complot gouvernemental concernant les Aliens de Roswel , le meurtre de JFK ou encore le syndrome de la guerre du Golfe. Il y’à quelques années , il éditait un journal clandestin « l’ennemi de la désinformation » ou il informait ses lecteurs, qui devait être trois , lui et deux de ses copains, de ( le militaire pris une feuille sur laquelle figurait une liste): l’existence d’un gouvernement occulte fondé par Roosevelt en 1929 , de la transsexualité de Reagan , de la cryogénisation de Captain America ,du fait que Mickael Jackson soit en réalité un afro-américain, de l’existence d’une civilisation sur la Lune, du lien filial entre Hitler et Paris Hilton ainsi que de … Tiens, tiens, je cite : « la collaboration des nazis avec une race extraterrestre polymorphe nommée Chitauris » … Vous avez été bernée Mlle Danvers! Un mythomane particulièrement dangereux vous à convaincue qu’il était un prophète extraterrestre , et par votre manque de discernement mais aussi grâce à votre non respect des règles , vous avez favorisé son évasion ainsi que l’enlèvement d’une jeune adolescente fragile et vulnérable ! Cet homme vous avait été confiée après qu’il ait été incarcéré pour avoir passé à tabac et violé sa compagne , coupable selon lui de porter l’enfant de « Méphisto »
- Mais … Je ne savais pas … Je …
- Si vous aviez informé votre hiérarchie de ce qu’il se passait , celle-ci vous aurait mise au courant du danger que représentait le dénommé Rick Jones ! Cet entretien est terminé Mlle Danvers , vous pouvez vous retirer , nous ne manquerons pas de vous communiquer les sanctions que nous allons prendre contre vous . »
Carol se leva , et se dirigea vers la sortie , elle ouvrit la porte du bureau , s’apprêta à sortir , se tourna une dernière fois vers son « jury » :
« - Alors comment expliquez vous …
- Cet entretien est terminée Mlle Danvers. »

CINQ ANS PLUS TARD :



Hôpital psychiatrique militaire de l’Arizona, Bureau du directeur :
L’infirmier Mc Caze faisait visiter les lieux à la nouvelle recrue de l’équipe d’aides-soignants , une femme ayant à peu prés la vingtaine , l’allure longue et fine , dont le crâne complètement nu lui donnait une allure particulière. Ils avaient fait le tour de l’établissement et étaient maintenant dans le quartier de haute sécurité , celui qui abritait les plus déments. Ce quartier était un long couloir qui donnait sur plusieurs cellules capitonnées protégées par de lourdes portes blindées. La femme s’arrêta devant l’une d’elle , ou le panneau indiquait le nom du patient : « Carol Danvers ». Elle s’approcha du hublot et observait la patiente à l’intérieur : femme blonde , l’air complètement absent , bavant , tenu par une camisole … Mc Caze se tourna et revint vers elle :
« - Carol Danvers … Un cas particulier celle là .
- Ah oui ? Pourquoi ?
- Elle travaillait chez nous … Elle à laissée s’évader un patient qu’elle pensait être un prophète extraterrestre …
- Et cela lui à valu d’être internée ?
- Non, pas directement . Elle est persuadée que l’alien en question lui à légué sa « sagesse » … Elle pense être en contact avec une « intelligence collective extraterrestre » qui détiendrait la sagesse universelle et refuse qu’on l’appelle par son nom … Elle dit avoir été rebaptisée par cette fameuse intelligence « Madame Mar-Vell » … Enfin bref , celle là , quand elle se met à vous parler faut s’accrocher !
- Vraiment ? » lui répondit la jeune femme en souriant , toujours le regard porté sur Mlle Danvers .
« - Allez venez Mlle Douglas , le boss vous attend pour signer la paperasse
- J’arrive » répondit elle , avant de chuchoter, en direction de Carol qui semblait la regarder également depuis sa cellule :
« A très bientôt Madame Mar-Vell »


[center]FIN [/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
One shot #02: MARVEL BOY
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cuttlebug ou big shot sizzix ???
» Big shot
» Calendrier Dr Strange Marvel Comics 1980
» Marvel Icons HS 13 : les New Warriors 1
» Embossage big shot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternate Comix :: Astonishing tales of Alternate Comix :: Amazing One shots-
Sauter vers: