Alternate Comix

Alternate Comix , l'univers des comics en fan fic!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 EPISODE IV : DOULOUREUSES RETROUVAILLES

Aller en bas 
AuteurMessage
Editor in chief.
Editeur.
avatar

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: EPISODE IV : DOULOUREUSES RETROUVAILLES   2007-03-24, 20:32

JSA : REBIRTH / EPISODE IV : DOULOUREUSES RETROUVAILLES



Boston , le 18 Février 2007 , Terrasse du Monk Ey Café , 14H20 :

Le Monk Ey café est l’une de ces immenses brasseries du centre ville , avec une terrasse d’une trentaine de tables qui prennent tous les jours un peu plus de place sur la plate forme piétonne et commerçante qui s‘étend sur une centaine de mètres . Boire un verre au Monk Ey , assis en terrasse , revient donc à être au milieu d’une foule de piétons qui se bousculent et à être entouré de pigeons qui se posent sur les tables.
Au centre même de cette terrasse, noyés dans la foule, se trouvent à une table Rich Tyler et Dinah Lance. Un homme , visiblement cinquantenaire , l’allure bedonnante, se faufile entre les tables pour se diriger vers eux :
« - Mr. Tyler ? Mlle Lance ?
- Oui ?
- Albert Pratt ou Atom. Enchanté.
- De même . Asseyez vous . »
lui répondit Tyler en lui désignant la chaise en face de lui.
Albert Pratt s’exécuta , retira sa gabardine et prit place.
« - Je suis très heureux de vous rencontrer tous les deux , vraiment , mais … je dois vous demander : comment m’avez-vous retrouvé ? Vous savez que je ne porte plus le nom d’Albert Pratt…
- Oui . Ne vous inquiétez pas pour votre « anonymat », je vous ai trouvé grâce à un proche extralucide qui ne rendrait pas ce service à quelque un d’autre que moi. Puis je vous demander pourquoi ce changement d’identité Al ?
- Programme de protection des témoins , j’ai témoigné dans un procès délicat … Mais ce n’est pas pour parler de cela que vous m’avez contacté n’est-ce pas ?
- Non , effectivement . Vous êtes le seul ami de nos parents que nous avons réussi à localiser et nous cherchons à savoir qui ils étaient et surtout ce qui leur est arrivé …
- Qu’est-ce qui vous fait croire que je le sache ?
- Vous étiez en Latvèrie et avez survécu , il me semble . Cela me parait être suffisant , non ?
- Certes . »
répondit Pratt qui paraissait soucieux …
« - Je peux vous dire ce qui est arrivé , qui est responsable de la mort de vos parents mais … vous devrez faire attention à ce que vous faîtes de ces informations. Je ne veux pas mettre en danger la vie des enfants de mes amis … J’ai déjà beaucoup souffert de la perte de vos parents …
- Nous vous promettons d’être prudents mais vous devez comprendre que nous sommes en droit de savoir , non ?
- Oui , c’est sur …
» acquiesça Pratt.

New York , 01 Mars 1976 , Appartement de Jay Garrick :

Votre père , Rich , avait convoqué notre petit groupe après que l’on ait reçu un ordre de mission pour le surlendemain . Il était notre agent de liaison avec la société de justice , un groupuscule secret qui avait pour but , selon eux , de révéler les vérités , démasquer les criminels et leurs agissements afin de favoriser l’avènement d’un monde juste ou chacun serait libre et en paix , de beaux idéalistes en somme , que j’ai toujours trouvé trop beaux pour être honnêtes pour ma part … Ils avaient contactés votre père deux ans avant afin de lui révéler que nos dirigeants étaient de sombres manipulateurs, qu’un gouvernement occulte avait pris le pouvoir et se servait de nous pour leurs objectifs, que la tête pensante de ce projet était Red Richards , l’homme qui à marché sur la lune … Pour ma part , je n’y ai jamais cru, votre mère non plus Mlle Lance mais Fate et Flash soutenaient Hourman et la société et ils avaient beaucoup d’influence sur le reste de l’équipe.
Ce jour là , Hourman , votre père M. Tyler , nous tint le discours suivant :
« La société veut que nous profitions de cette mission en Latvérie pour régler définitivement son compte à Richards car nous n’aurons pas souvent l’opportunité qu’il vienne avec nous sur le terrain … Effectuons notre mission , ce tyran , ce Fatalis représente une menace que l’on ne peut décemment occulter , les infos selon lesquelles il à l’arme nucléaire et un arsenal robotique supérieur à celui des États-Unis semble être fondées , mais ensuite , il faut que l’on s’occupe de Richards. Nous devons profiter de l’effet de surprise et lui régler son compte , ensuite revenir ici et prendre le New Baxter Building ! Les trois autres et le gamin des Richards ne s’y attendront pas et sans lui , les 4 sont un corps privé de tête … Ceci ajouté à la surprise et à notre force de frappe , nous bénéficions d’avantages non négligeables. Par contre , la société nous fait savoir qu’il est indispensable que nous retrouvions Corrigan ou l’entité qu’il est devenu et qu’ils détiennent toujours »
Ce discours suscita bien des débats mais la majeure partie du groupe étant favorable à ce plan , les arguments contraires de votre mère , Dinah , ou les miens n’eurent pas d’effets … Pour eux , c’était une occasion à ne pas manquer , une opportunité qui ne se reproduirait plus et l’effet de surprise assurait la réussite de ce stratagème … La surprise , c’était sans compter sur celle que nous réservait ceux qui nous manipulait.

Palais royal de Latvèrie , 03 Mars 1976 :

C’est un véritable assaut que nous avons mené sur le palais royal de Fatalis: nous n’étions pas une équipe officielle ou une unité militaire reconnue par notre gouvernement mais une force de frappe anonyme , ce qui nous permettait de commettre des actes de guerre en territoire étranger sans que cela ne retombe sur la diplomatie américaine. Nous ne nous sommes donc pas privés d’attaquer le palais de plein front : Power Girl, le couple Hawks et Starman par les airs ; Les gaz somnifères de Sandman pour les gardes; Flash , Hourman , Black Canary, Fate, la sentinelle et moi nous occupions des robots et androïdes moins nombreux que prévus; Richards, lui, dans son jet coordonnait nos actions et ne devait intervenir qu’une fois que nous aurions pris la salle du trône , il semblait avoir un contentieux entre Fatalis et lui …
Les troupes humaines et robotiques du tyran étaient en déroute quelques minutes seulement après le début de l’assaut , notre victoire était assurée et nous avancions vers la salle du trône ou nous devions régler à la fois le cas de Fatalis et celui de Richards … Mais tout à coup , des explosions eurent lieu partout à la fois , comme si elles étaient coordonnées , le château s’écroulait alors que les flammes embrasaient tout sur leurs passages : bruit , flammes et éboulis se succédaient donc dans une atmosphère chaotique et apocalyptique … Au bout de quelques secondes seulement , on ne voyait plus rien, la liaison avec Richards était coupée et au milieu des explosions et des éboulements , on pouvait distinguer des cris …
C’est dans ce vacarme infernal que vos parents ont été tués : votre mère était près d’une bombe , je l’ai vu être broyée par l’explosion , quant à votre père, Rich , je ne sais exactement , je crois qu’il à été étouffé , coincé sous les débris …
Mais qui à fait ça ? Car c’est cela la vraie question mes enfants , qui à tué mes amis , vos parents ? J’ai cru que cela pouvait être Fatalis , mais il fut présumé mort dans la destruction de son palais … et si l’on sait , aujourd’hui, qu’il à survécu et repris le pouvoir, il est prisonnier dans une armure , brûlé sur tout le corps et irrémédiablement dévisagé , on dit même qu’il à perdu la raison … Il n’est pas envisageable qu’il se soit infligé ça ! Alors qui ? Les quatre ? Non . Ils ignoraient tout de nos projets , avaient besoin de nous pour leurs missions et je suis convaincu qu’ils ont toujours agi pour le bien de la nation américaine et les vertus de la liberté , ce coup d’état en Latvérie en étant d’ailleurs la preuve ! Non , les responsables sont la société de justice et un de leur agent au sein de notre groupe qui nous à tous trahi! J’ai mené un enquête et découvert que la société était en fait une secte , un culte ritualiste païen et antique , une couverture ! Ils ont d’ailleurs, après la Latverie, effacés leurs traces et disparus ! Vos parents , mes amis et moi avons été manipulés par un groupuscule religieux dont la société était une invention , une couverture qui n’à jamais existée !
Quant au traître , celui qui à placé les explosifs partout dans le château sans que personne ne le voie , celui qui pouvait disparaître de la vue de n’importe quel être humain car très rapide , trop pour l’œil : Jay Garrick ! Il devait être dans la confidence depuis le début , voir même être l’un des fidèles de la secte , un fanatique ! La société comptait éliminer Fatalis, Richards et ne laisser aucune trace, donc nous supprimer aussi et Garrick s’en est chargé ! Sous nos yeux , grâce à sa vitesse , il à placé ces explosifs !
Prenez bien garde les enfants , car il est toujours en vie et poursuit les objectifs occultes de la secte ! Si il apprend que nous nous sommes vus , que vous savez et ou je me trouve , nous sommes tous morts !


Boston , le 18 Février 2007 , Terrasse du Monk Ey Café , 14H55 :

« - Mais, vous ne pensez pas que les quatre ont pu apprendre vos projets et placer eux-mêmes ces explosifs ? L’un des leurs n’à t’il pas un don d’invisibilité ?
- Non. Je ne sais pas qui vous à raconté ça , mais voila l’exemple typique d’un fantasme ou d’une extrapolation digne de celle de la société ! Je vous l’ai dit , j’ai vérifié toutes les infos , toutes les pistes , et tout me conduit aux conclusions que j’ai exposé : Jay Garrick est un traître , la société une mascarade , une fumisterie , et ils sont les assassins de vos parents ! Méfiez vous de Garrick , il doit déjà savoir que vous êtes à la recherche de réponses ! A ce propos , je vais vous laisser jeunes gens , je n’ai pas plus de réponses ,ni plus de temps et si vous êtes suivis , j’ai déjà pris trop de risques ! »
dit Pratt en se levant.
Il remit sa gabardine et salua Dinah et Rich , alors qu’il serrait la main de ce dernier :
« - Puis je vous demander ce qui vous fait sourire Rich ?
- Oh , pas grand-chose … je repensai à ce que vous disiez à propos de Flash , sa rapidité et la capacité qu’il aurait de placer des explosifs sous le nez de tous sans que personne ne s’en aperçoive … Je n’y aurai jamais pensé ! Merci pour tout M. Pratt. »

Albert était tendu , mal à l’aise , quelque chose clochait dans la réaction des deux jeunes gens , Rich maniait l’ironie et Dinah n’avait pas décroché un mot se contentant de le fixer froidement … Cela doit venir du choc probablement , pensa-t-il .
Il se retourna , se dirigea vers la longue descente d’escaliers au bout de la plate forme piétonne. En contrebas de celle-ci, passait la route nationale au bord de laquelle était rangée une file de voiture dont celle de Pratt. Dinah et Rich le suivaient du regard alors qu‘il descendait les marches. Derrière eux, un homme , chapeau noir vissé sur la tête , long imperméable de la même teinte sombre, déjà installé lorsque Pratt est arrivé, se retourne, c’est Wesley Dodds :
« - Alors les enfants ? Affligeant , n’est-ce pas ? »
Dodds se lève alors , Rich et Dinah également , tous regardant en direction de Pratt qui s’éloigne. Derrière eux , dans un courant d’air qui fit tomber quelques verres et lever quelques nappes ou jupes au passage , apparut Jay Garrick:
« - J’ai tout entendu grâce au micro de Rich. Quelle ordure ! Enfin bref , c’est réglé ! »
Au loin , Pratt est arrivé en bas des marches et se dirige vers sa voiture , il entre dans celle-ci , met le contact et …
De la terrasse , les quatre compères avides de vengeance regardent la voiture d’Albert Pratt exploser et les débris en flamme s’envoler pour retomber lourdement sur l’épave embrasée …
« C’est vrai que t’es pas si mauvais pour placer des explosifs sous les yeux de tes victimes. Pour un fanatique religieux , j’avoue que t’à des ressources » dit Dodds à Garrick .


New York , 02 Mars 1976 , New Baxter Building :

Dans un des salles de cette immense tour , Red Richards s’adresse à un homme , assis face à lui :
« Je vous remercie pour ces précieuses révélations et pour votre fidélité . Je ne pensais pas vos amis si idiots voyez-vous , mais bon … Ils en accepteront les conséquences, ils n’auront pas le choix de toute façon ! »
Richards appuie alors sur un interphone au mur :
« - Oui ?
- C’est moi Jane . Prépare toi , tu viens avec nous en Latvèrie demain. Envoie Johnny me chercher des explosifs à l’héliporteur. Ah , et appelle moi Starck , il me faut l’une de ses armures s’il te plait.
- Pourquoi une armure Starck ?
- Pour notre ami M. Pratt. Il faudra que tu t’occupes de la rendre invisible ainsi que les explosifs.
- Pas de souci. »


New York , 04 Mars 1976 , New Baxter Building :

Une table d’opération sur laquelle il semble être ligoté …Une voix aussi calme que froide s’adresse à lui :
« Vous et vos amis m’avez causé beaucoup de soucis M. Dodds. Vous auriez du vous contenter de faire ce que l’on vous disait sans poser de questions , mais il à fallu que vous jouiez aux héros libérateurs! Cela à coûté la vie de Hourman, Black Canary et Atom et vous allez bientôt envier leurs sorts , croyez moi! Vous m’avez vu briser tous vos amis! Aujourd’hui , ils ont tout oublié de ce qu’ils étaient , se contentant d’être ce que je veux qu’ils soient! Et c’est à votre tour maintenant! » … Celui qui parle, Red Richards,se tient derrière lui , mais semble être immensément grand , il est à la fois assis derrière mais sa tête le surplombe, son cou est immense , son bras gauche s’étend afin d’atteindre un ordinateur au fond de la pièce …
« Franklin. A toi »
Une seconde voix , un autre homme , plus jeune , s’avance , ses yeux s’illuminent :
« Vos dons d’extralucide sont un barrage télépathique naturel Wesley. Vos amis ont beaucoup soufferts , vous avez vu et entendu … Cela va être pire pour vous! »
… Et là , la douleur , horrible , insoutenable , à l’intérieur même de sa tête … Ses cris, il hurle, la douleur , les cris …il efface tout , souvenirs, émotions, tout !

A SUIVRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
EPISODE IV : DOULOUREUSES RETROUVAILLES
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 129 : Fairy Tail
» Episode 173
» Arios et Chaos - les retrouvailles
» Jambes douloureuses
» Episode 2.15: Phases

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternate Comix :: Heroes of Alternate Comix :: JSA:Rebirth-
Sauter vers: