Alternate Comix

Alternate Comix , l'univers des comics en fan fic!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 EPISODE 3 : STARMAN , LE COULOIR DE LA MORT

Aller en bas 
AuteurMessage
Editor in chief.
Editeur.
avatar

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: EPISODE 3 : STARMAN , LE COULOIR DE LA MORT   2007-03-24, 20:30

JSA: REBIRTH EPISODE 3 : STARMAN , LE COULOIR DE LA MORT


04 Février 2007 ,05H20, Autoroute reliant Washington à Dallas , dans la voiture louée par W. Dodds :


Alors que le jour ne s’est pas encore levé, Dodds file à toute allure sur l’autoroute déserte, il n’est plus qu’à quelques minutes maintenant du Texas, sa destination. Il se remémore son dialogue de la veille avec son ami Jay Garrick qui l’à conduit sur cette autoroute dans une course contre le temps.
« - Tu as lu le dossier que je t’ai passé ?
- Oui , mais je ne comprends pas Jay … Qu’attends tu que je fasse bordel ? Il sera exécuté demain ! On à peine plus de trente heures ! Qu’est ce qu’on peut faire ?
- Probablement rien , je sais. Il faut que l’on sache ce qui lui est arrivé , ce qui s’est passé , si il est encore possible de prouver quoi que ce soit qui puisse retarder l’exécution …
- Mais … Je ne comprends pas Jay! Je pensai que la société de justice nous avait cherché pendant trente ans?! Comment ça à pu leur échapper bordel ? L’un des nôtres condamné à mort pour avoir buté un Illuminatis, un gouverneur pressenti pour la maison blanche , merde !
- Il semblerait que la société ait dût … Comment dire ? … Faire profil bas après la Latvérie … Il semblerait même qu’ils aient été obligés de stopper leurs « activités » en fait … Ils ont repris du service peu avant mon « réveil » …
- D’ailleurs , tu ne m’as toujours pas dit comment ils t’ont « réveillés » , je te le rappelle !
- Tu conviendras que c’est pas forcément le moment , non ? Je dois retrouver celui qui m’à réveillé justement …
- Le fils de Tyler , c’est ça ?
- Oui , je te l’ai dit . Je te le présenterai dés son retour et nous verrons à ce moment là , comment nous allons envisager la suite, et tes questions sur la société. Mais pour l’instant , tu dois t’occuper de Ted , tu as rendez vous avec son avocat qui te permettra de le rencontrer , tache de voir ses fils aussi , il faut que l’on sache ce qu’ils connaissent sur le passé de leur père, ok ?
- Ouais , c’est bon , j’y vais . T’es obligé d’aller voir Tyler ? Tu peux pas reporter ça?
- Non , il doit venir avec une nouvelle recrue et j’ai des pistes à fouiller concernant la recherche de nos amis. »

Dodds n’en revenait toujours pas , il était parti sur la route afin de savoir ce qui se cachait derrière la condamnation prochaine de son ami , Théodore Kgniht, accusé d’avoir assassiné un homme identifié par la société comme un Illuminati, Lionel Luthor , il avait la désagréable impression de ne plus rien contrôler et de moins en moins comprendre ce qui lui arrivait depuis son « réveil » , plus le temps passait , plus il lui semblait que l’histoire de son groupe et de la société était truffé de zones d’ombres qui ne faisaient que s’épaissir au fur et à mesure qu’il s’en approchait …

12 Octobre 1977 , 22H, site archéologique romain de Pompéi , Ruines du Temple de Jupiter :


Des hommes vêtus de noir se faufilent parmi les ruines, ils pénètrent celles du temple de Jupiter dans lesquelles ils déblaient un tas de sable , en dessous duquel apparaît une dalle de marbre qui parait gigantesque, seule une partie semble être visible , et il parait clair qu’elle s’étend sur plusieurs mètres encore ensevelis … L’un des hommes prononce une phrase , dans ce qui semble être de l’arabe ou de l’hébreux, ce qui à pour effet de lever une partie de la dalle : en effet , un cube s’extrait laissant apparaître ce qui semble être un conduit … Chacun des hommes en noir allume alors une torche et s’enfonce dans ce qui semble être un couloir vertical , le dernier , celui qui avait parlé quelques secondes auparavant, referme soigneusement le passage derrière lui … Alors qu’ils ont disparu dans le mystérieux tunnel et que le cube en marbre en referme maintenant l’accès , une légère brise souffla et recouvra de nouveau de sable l’emplacement d’où avait surgi ce cube …
A plusieurs mètres sous terre, après une descente de plusieurs minutes par ce passage vertical, les six hommes étaient dans une immense pièce circulaire qui semblait être un carrefour entre plusieurs galeries. Ils étaient entourés de six voûtes, chacune précédant de longs couloirs qui s’étendaient à perte de vue. D’un même geste, ils soufflèrent sur leurs torches et se séparèrent, chacun partant d’un côté et s’engouffrant dans une galerie …

04 Février 2007 , 07H40 Parking « visiteurs » du centre de détention de haute sécurité de Road Tracy, Dallas :


Dodds est adossé à sa voiture, attendant l’avocat de Théodore. Jay l’avait contacté et Wesley devrait pouvoir le reconnaître , pensait t’il , c’est un célèbre avocat du barreau new yorkais , un aveugle … Une première voiture arriva : deux hommes en sortirent , l’un trentenaire,visage fermé , l’air préoccupé et antipathique, grand et bien bâti, une ligne de cheveux gris traversant sa crinière noire au centre le rendait quelque peu « original » , l’autre plus jeune d’une dizaine d’années, petit et frêle , abattu , désorienté, il avait cet air à l’origine de l’expression « le poids du monde sur ses épaules » … « Les enfants de Ted ? » pensa Dodds, il n’avait connut que l’aîné ,Jack, encore nourrisson , et le rapport de la société mentionna un second fils de vingt ans, David … « Ce doit être eux » se dit-il.
Il avança alors vers eux :
« Messieurs Knight » demanda-t-il.
Le plus âgé se retourna vers lui : «- Si vous êtes journaliste ou je ne sais quel autre vautour à la recherche de sensationnel , je vous conseille de dégager !
- Absolument pas, je suis Wesley Dodds , un vieil ami de vos parents …
- Vraiment ? Ils ne m’ont jamais parlé de vous pourtant ! Je ne vous connais pas ! Laissez nous tranquille ! »
répondit encore Jack en se dirigeant vers les portes du pénitencier.
Dodds dût se résigner à attendre l’avocat , visiblement les enfants de Ted ne le connaissaient pas … Plus d’une heure après , il vit sortir d’une voiture un homme avec une canne blanche dont les yeux étaient cachés par des lunettes de soleil, une jeune femme blonde , élégante et jolie , le conduisait et le guidait pour sortir du véhicule. Elle regarda Dodds , dit quelque chose à l’aveugle et le conduisit vers Wesley :
« - M. Dodds? Maître Murdock , et voici mon assistante, Karen Page.
- Enchanté , M. Murdock . Wesley Dodds.
- Ainsi , vous aimeriez rencontrer mon client car vous êtes l’un de ses vieux amis , c’est bien cela ?
- Oui , exactement maître.
- Je dois vous dire quelque chose , M. Dodds, suite au coup de fil de M. Garrick , j’ai parlé de vous à mon client , et il pense ne pas vous connaître … j’ai moi-même une certaine curiosité quant à votre attente avant de vous manifester , ce procès est très médiatique depuis dix ans … et vous attendez la veille de son exécution pour vous rappeler que c’est un ami à vous ?
- Je … J’étais souffrant M. Murdock , j’ignorais ce qui lui arrivait et … je vous assure être un ami du couple Knight, je les ai très bien connus et … il se peut que Ted souffre de certains troubles de la mémoire …
- Vraiment ? Pourquoi dîtes vous cela ? Les médecins n’ont rien diagnostiqué à ce sujet ! J’aimerai en savoir plus!
- Le … Cela lui arrivait dans le passé …
- Vous semblez troublé ? Pourtant, j’ai l’impression que vous êtes honnête, je vais vous emmener le voir , mais je dois vous dire certaines choses avant : je n’ai repris ce dossier qu’après le second appel, principalement parce qu’il avait quelque chose de troublant, votre ami nie toujours les faits malgré un dossier à charge en béton, il à passé avec succès tous les détecteurs de mensonge , il y’à une chose , oui : votre ami est persuadé d’être innocent M. Dodds , il ne ment pas quand il le dit ! Je ne vois que deux solutions : il à reçu un entraînement tels que ceux des services secrets pour mentir , ou alors, il à oublié avoir commis cet assassinat ! D’où ma question : que savez-vous concernant ses absences de mémoire ?
- Mais … Vous êtes sur qu’il est coupable ? N’est il pas possible qu’il n’ait rien fait ?
- Non , M. Dodds , je vous montrerai le dossier, votre ami à bien assassiné Lionel Luthor , voici dix ans.
- Mais … Il ne pourra pas être gracié , alors ? Aucune chance ?
- Pas la moindre , je suis désolé. »



12 Octobre 1977 , 23H35 , site archéologique romain de Pompéi ,Souterrains des ruines du Temple de Jupiter :

Une pièce circulaire qui semble immense et dont le sol est une magnifique fresque , entourée de six voûtes , depuis lesquelles surgissent dans un même pas les hommes encapés de noirs … Chacun se place alors dans le cercle le plus proche , la fresque au sol étant composé d’une immense sphère centrale reliée à six cercles dans lesquels tiennent juste chacun des hommes. D’une même voix , ils récitent alors ce qui semble être des chants ou des prières … Au bout de quelques minutes, leurs incantations semblent avoir un effet sur la pièce ,un bruit de mécanisme se met en route, chacun des cercles dans lesquels ils sont postés se surélèvent alors que celui au centre s’engouffre dans le sol. Ils poursuivent leurs chants alors que le mouvement des cercles et le bruit se sont arrêtés … pour mieux reprendre : le bruit est bien plus fort , et si leurs positions ne bougent plus, le cercle central semble se rehausser depuis le sous sol dans lequel il s’est enfoncé … Alors qu’il revient peu à peu vers eux , une silhouette humaine y à pris place , un vieil homme, dégarni mais à la barbe très longue, tenant dans ses bras , un nourrisson … Le cercle central s’élève jusqu’à atteindre le même niveau , au dessus du sol et des lignes qui les reliaient , que ceux dans lesquels les hommes sont postés. Lorsque le mouvement s’arrête , dans une même voix , les six hommes en noir s’adressent au vieil homme :
«Toi , Vlarem , nous t’attendions . Toi, Élu , nous sommes à ton service pour te transmettre ta destinée »

04 Février 2007 , 09H30 , Centre de détention de haute sécurité de Road Tracy, Dallas

Ted Kghnit avait été , pour cette dernière journée, installé dans une grande pièce avec ses deux fils. Une grande baie vitrée séparait la pièce d’un couloir ou des gardiens étaient postés , ainsi qu’une chaise pour les visiteurs . Dodds n’aurait pas l’autorisation de pénétrer dans la pièce , Murdock l’avait prévenu que c’était réservé à la famille et aux avocats , il pourrait alors juste lui parler à travers cette vitre . Ted s’était assis devant cette vitre , ces enfants étaient derrière lui , dans le fond de la pièce , David semblait effondré alors que Michael debout et appuyé contre le mur du fond jetait un regard glacial à Dodds dès qu’il arriva . Il s’assit de l’autre côté de la vitre , face à son ami , mais comme le lui avait dit Murdock , Ted ne se souvenait de rien :
« - Bonjour Ted
- M. Dodds , je présume ? M. Murdock m’à parlé de vous , et je suis désolé , mais votre visage comme votre nom me sont inconnus . Vous dîtes être un ami, avoir connu ma femme , mais je ne me rappelle pas de vous Monsieur. »

Dodds baissa d’un ton , chuchotant pour que personne d’autre que Ted ne l’entende :
« - Ted … Tu ne te rappelles vraiment de rien ? Ni de Starman , ni de moi , ni des quatre ou de la société de justice ?
- Je pense que vous devez me confondre avec quelque un d’autre M. Dodds. Tout ceci ne me dit rien et …
- Mary ? Ou est elle ? Elle ne t’à jamais parlé de votre rencontre ?
- Ma femme est décédée il y’à quatre ans M. Dodds, et je me rappelle très bien de ma rencontre avec elle , vous savez ! Je n’ai pu l’accompagner dans ses derniers jours et … »

Ted semblait ému , sa gorge était nouée , et il semblait bien qu’il ne se rappelle de rien , Dodds comprit alors que son épouse Mary devait avoir subit le même lavage de cerveau qu’eux afin qu’elle oublie leur passé … Pour Ted Kghnit , il n’existait plus aucune trace de leur passé , et Dodds prit alors la décision de ne pas insister : pourquoi l’inquiéter davantage à quelques heures de son exécution ? Dodds se leva alors :
« - Je suis désolé de vous avoir importuner dans un moment si difficile M. Kghnit , j’ai du effectivement vous confondre avec quelque un d’autre … Je vous laisse à votre famille maintenant. Sachez que j’aurai une pensée pour vous ce soir .
- Je vous remercie M. Dodds. Il y’à quelque chose en vous … quelque chose de bon , je suis sur que vous êtes un homme juste , que dieu vous accompagne. »

Ce serait la dernière fois que Dodds échange quelques mots avec celui qui fût son ami , il jeta un dernier regard empli de tristesse vers lui lorsqu’il quitta la pièce des visiteurs …
« - Alors ? » demanda Murdock qui attendait Dodds de l’autre côté de la porte .
« Effectivement , il ne se souvient pas de m’avoir connu . Je ne me sens pas de le bousculer alors qu’il traverse une telle épreuve, je ne veux pas le perturber plus qu‘il ne l‘est déjà . Je ne pense pas en avoir le droit . »

Murdock tendit alors à Dodds une enveloppe :
« - Vous trouverez dans cette enveloppe une copie de la vidéo de surveillance qui à condamnée mon client . Regardez là . Je vous ai dit qu’il me semble y avoir une zone d’ombre importante dans ce dossier malgré l’accumulation de preuves et de témoignages . J’ai l’impression que vous ne surgissez pas aujourd’hui par hasard et … si quoi que ce soit vous parait important dans cette vidéo , appelez moi .
- Très bien . Des témoignages vous dîtes ? Lesquels ?
- Ted avait des complices que l’on voit dans la vidéo , masqués et non identifiables . L’un d’eux s’est rendu à la justice en échange du programme de protection des témoins alors qu’il n’à jamais vendu les commanditaires ! Il s’est contenté d’identifier mon client comme le meurtrier et la tête du groupe . Ce qui ne rend qu’un peu plus ce dossier hallucinant , si vous voulez mon avis , car il ne répond à aucun critère de la protection des témoins.
- Qui est ce témoin ?
- Vous savez , il à aujourd’hui une autre identité puisqu’il à bénéficié du programme.
- Peut-être , mais quel est son nom ?
- Prat. Albert Prat . »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Editor in chief.
Editeur.
avatar

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: EPISODE 3 : STARMAN , LE COULOIR DE LA MORT   2007-03-24, 20:30

12 Octobre 1977 , 23H40 , site archéologique romain de Pompéi ,Souterrains des ruines du Temple de Jupiter, Autel de Vlarem :

Le vieil homme que les six autres avaient nommés Vlarem tenait à bout de bras l’enfant. Un par un , toujours dressés sur leurs socles mobiles, les six hommes s’approchèrent alors , tendirent les mains au dessus de l’enfant :
« - Toi élu , reçois l’agilité de Shu , qu’elle t’accompagne dans ta destinée .
- Toi élu, reçois la rapidité d’ Heru , qu’elle t’accompagne dans ta destinée .
- Toi élu , reçois la force de Amon , qu’elle t’accompagne dans ta destinée .
- Toi élu, reçois la sagesse de Zehuit, qu’elle t’accompagne dans ta destinée.
- Toi élu, reçois le pouvoir d’ Aton , qu’il t’accompagne dans ta destinée.
- Toi élu , reçois le courage de Mehen, qu’il t’accompagne dans ta destinée. »

Vlarem pose l’enfant dans un autel devant lui alors que le dernier des six reprend sa position initiale dans la pièce , une fois le mouvement du socle, sur lequel il est debout , achevé , un grondement impressionnant retentit : alors , un éclair traverse la pièce et frappe l’enfant de plein fouet , ce qui ne provoque aucune réaction de la part des sept hommes qui contemplent la scène , et regardent attentivement l’enfant .
Alors que Vlarem tend les mains pour saisir à nouveau l’enfant , une voix retentit depuis l’une des alcôves d’où les six hommes étaient sortis :
« Tu laisses ce gamin là ou il est. Le premier qui fait un geste est mort ! » lança Atom.
De trois autres alcôves , sortirent Flash , Sandman et Starman qui encerclaient donc les sept « ritualistes ». Sandman ouvrit la vanne de son fusil qui libérait un gaz somnifère puissant , ce qui eut pour conséquence d’endormir rapidement les hommes vêtus de noir . Flash s’était déjà saisi de l’enfant , et lança :
« Le vieux s’est barré ! » en indiquant une des alcôves , poursuivez le , bordel !
Starman s’envola dans la direction indiquée par Garrick alors que Dodds et Atom passaient au dessus de chacun des ritualistes endormis pour les achever d’une balle dans la tête …


04 Février 2007 , 14H15 , Chambre d‘hôtel 414 du Palace Room , Dallas :

Dodds est prostré dans le fauteuil de la chambre , un magnétophone à la main , devant lui , l’image de la télé n’est que neige et friture :
« Nous sommes le 4 février 2007. J’ai décidé d’enregistrer mes faits et gestes et de mettre les enregistrements en lieu sur car … il se peut que j’oublie à nouveau. Quelque chose ne colle pas dans toute cette histoire , mais je ne parviens pas à mettre le doigt dessus. Je viens de visionner la vidéo qui à condamnée Ted Kgnhit . C’est la caméra de surveillance du parking qui l’à filmée , et les images ne laissent aucun doute ou aucune place à l’interprétation: On y voit clairement L. Luthor attendre quelque chose ou quelque un dans sa voiture. On voit alors surgir autour de la voiture trois hommes, Ted à visage découvert et les deux autres masqués. Ted contourne le véhicule, se poste à la fenêtre conducteur et tire trois balles dans le visage de Luthor … J’ai vu Ted aujourd’hui , il ne se rappelle de rien , ni de nous , ni de ce meurtre . Je n’ai pas eu le courage d’évoquer ce passé , d’essayer de lui rappeler ce qu’il fût : un jeune prodigue qui à travaillé avec Einstein , un scientifique humaniste rongé par le remords après l’utilisation de ses travaux à Hiroshima , un héros noble et courageux qui voulait expier ses péchés en sauvant des vies , lui qui s’attribuait la responsabilité de tant de destructions , un ami fidèle et un mari aimant qui aurait pût , aurait dût devenir une légende , de par son génie scientifique d’une part et de par son altruisme , son courage et la noblesse de son âme d’autre part … Mais qui suis-je pour décider qu’il doit se souvenir ? Qu’il doit savoir ce qu’ils lui ont volé ? Qu’il doit pouvoir savoir ce qu’il aurait put être et pouvoir le comparer avec ce qu’il est ? Qu’il doit se souvenir du poids de ses remords ? Oui , parce que quoi qu’ils lui aient fait , malgré le fait qu’il va être exécuté dans quelques heures , les Quatre lui ont permis d’oublier ses douleurs , d’oublier le poids des remords ? Dois-je lui rappeler ? Dois-je le briser alors qu’il va mourir et qu’il n’aspire qu’à passer ses derniers moments avec ses enfants ? Non . J’ai décidé de ne pas le faire et de le laisser partir en me souvenant de ce qu’il à été , en promettant d’honorer sa mémoire et de leur faire payer ! Quelque chose me peine pourtant : j’ai vu le regard de son fils aîné , j’ai vu la colère de cet homme devant ce père assassin qui n’à pu soutenir sa mère alors qu’elle souffrait et mourrait à petit feu …Ses enfants mériteraient de savoir . Peut être plus tard alors … »
CLICK . CLICK

« Non , j’ai quelque chose à ajouter en fait : dans la vidéo , j’ai vu quelque chose que je ne peux me permettre d’oublier , dont je dois me souvenir pour savoir ce qu’il s’est passé : deux hommes masqués accompagnent Ted , l’un semble être Atom , Al Prat, d’après ses propres aveux , mais c’est invérifiable derrière la cagoule qu’il porte. Le second par contre … porte mon costume de Sand Man ! Le masque à gaz , le manteau pare-feu et pare-balles , les armes , tout ! »

05 Février 2007 , Villa des Kgnhit , 00H10 , Dallas :

Dans le salon de la villa ou la seule lumière est celle du téléviseur , recroquevillé en position fœtale sur son divan , en sanglots , le jeune David Kgnhit regarde bouleversé les informations :
« Flash spécial . Théodore Kghnit , reconnu coupable de meurtre sur la personne du gouverneur Luthor , à été exécuté par injection létale par l’état du Texas à 00H05 précisément . »

A SUIVRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
EPISODE 3 : STARMAN , LE COULOIR DE LA MORT
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Grisham, John] Le couloir de la mort
» Photo couloir de la mort poche de Falaise
» Falaise ..Le couloir de la mort TERMINE
» Expo 1ère DB polonaise dans le couloir de la mort
» De retour de Saumur ( les photos sont en ligne !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternate Comix :: Heroes of Alternate Comix :: JSA:Rebirth-
Sauter vers: